07.03.2012

La création de la Junior Association

Photo 1122-1-[1].JPG

Photo 1197[1].JPGCe sont près de  40 jeunes de 11 à 17ans qui ont participé aux activités du PIJ lors des dernières vacances de février. Un programme riche et varié qui a rencontré toujours plus de participants. Pour Jérome Sigalat, responsable du Point Information Jeunesse d'Estagel, le succès  environ 80 adhésions à ce jour, vient de la diversité et l'originalité des projets qui de l'apiculture  en passant par  « le goûter arrogant » sur les inégalités du monde, et les nombreuses activités sportives  permettent aux jeunes d'Estagel et alentour de découvrir l' inconnu et de s'éveiller à des prise de conscience et à des apprentissages très divers et enrichissant.

Ainsi cette année encore le  water polo à la piscine municipale, le  foot salle mais aussi la boxe française à bompas, le ski à la station de mijanés , le body karaté et l'escrime ont permis de diversifier les approches sportives. Quant aux  activités de loisirs et détente, elles ont été autant  des jeunes comme le paintball  à Torreilles.

PaintBallPhoto 1220[1].JPG

La réussite de ces journée tient également à la forte implication de tous et particulièrement des jeunes et leur animateurs  accompagnants, mais aussi à quelqu'un comme  Marie juliette Guiu dont l'investissement quotidien a permis que les jeunes puissent manger des repas chauds.

Dans cette dynamique aura lieu mercredi 07 mars  à 14h au PIJ une réunion entre les jeunes adhérents pour finaliser la création de la « Junior Association » . Ce regroupement  des jeunes mineurs (11 à 17ans) leur permet de s'organiser pour donner corps à une envie, une idée, un projet . Tous les jeunes désireux de faire partie de cette junior association sont conviés à participer à cette réunion où un goûter sera offert par la municipalité. Pour tout renseignement contacter  Jérôme au 04 68 29 06 34.

09.11.2011

La récolte du miel par les jeunes du PIJ

recolteMielPhoto 884[1].JPG

Cinq  jeunes du PIJ ont pu participé à la  récolte du miel sur les hauteurs d'Estagel en présence des apiculteurs (Henri et Anne Jacob), menant ainsi au bout l'action éducative entamée depuis plusieurs mois sur la sauvegarde de cette activité indispensable à l'équilibre  biologique végétal. Equipés de la tenue vestimentaire de rigueur Thibault Tiouiri, Bastien Gaune, Galdric Manchon, Mathieu Castells et Jérôme Biaune ont attentivement écouté les recommandations des professionnels avant de se lancer dans l'ouverture des ruchers.

recolteMiel2Photo 897[1].JPGLes conditions météorologiques favorables ont accentué l'emerveillement des jeunes devant  la multitude d'abeilles. La récolte  fructueuse a ensuite été déposée dans des pots avec leur étiquette. Vous aurez l'occasion de retrouver le fruit de cette récolte très prochainement lors du Téléthon.

Les adolescents fervents de cuisine vous feront également découvrir des recettes  astucieuses à base de miel lors d'un diaporama  en cours de réalisation. La diffusion est prévue début  2012 à l'occasion d'une action menée par les jeunes. Le rendez vous est donc pris pour ces régals gustatifs en perspective auquel nous ont maintenant habitué ces jeunes depuis leur savant apprentissage culinaire au sein du PIJ.

20.05.2010

Inauguration des ruchers pour les enfants

Photo 401projetApicole.jpg

Les enfants au secours des abeilles...

Dans le cadre du programme « l'écologie à travers les abeilles » à l'initiative de la commune et des apiculteurs locaux une étape supplémentaire vient d'être franchie par les enfants du PIJ et du centre aéré avec l'installation des rûchers sur les Monts d'Estagel.

L'inauguration des deux ruches (une pour les jeunes du PIJ et une autre pour le centre aéré), s'est déroulée sur place, au milieu des romarins sur les hauteurs du village.  Installés par les apiculteurs : messieurs Farré et Jacob, les enfants procéderont avec leur aide, à toutes les actions de récoltes, extraction et même étiquetage des pots de miel. Ceux-ci seront prêts et vendus pour le téléthon prochain. Dans le cadre du même programme et avec le soutien des producteurs, deux ruches ont été également installées quelques jours plus tard par le collège qui participe, ainsi, également à cette éducation écologique très citoyenne.

15.03.2010

Estagel, un village apicole jusqu'au 19e siècle

DSCN3413.JPG

Une assistance nombreuse s'est retrouvée samedi 13 mars, à la conférence de monsieur Jacob, sur la tradition apicole à Estagel à l'espace Mandela.

Il faut attendre le milieu du 19e siècle pour qu'un système d'élevage moderne avec cadre mobile, se mette en place en France. D'après les recherches de monsieur Jacob, lui-même apiculteur on comptait en1858, jusqu'à  près de 600 ruches à Estagel produisant 3 tonnes de miel. murcorbeauxMtEstagelmars10.jpgL'histoire apicole peut-être retracée à travers les constructions des ruchers qui vont en découler : abris en pierre, en bois et même « ruche placard » pour une protection maximale. Ainsi Estagel porte toujours les traces de cette apiculture importante qui a vu son déclin lors du passage à la monoculture viticole, jugée plus rentable, au tournant du XXe siècle. Sur les Mont d'Estagel notamment les murs alcôve qui s'alignent sur plusieurs mètres et présentant des pierres en avancées  (corbeaux) sont les vestiges d'infrastructures où étaient posées sur des armatures légères, les ruchers. Sur une surface de1200 mètres sur 1000 environ, on dénombre pas moins de 37 murs de ce type, tous, en exposition coupe-vent et orientés Sud, Sud Est pour le meilleur confort des abeilles. Sur Roubials, les murs à corbeaux sont en nombre moins important, par contre, on repère les traces encore très visibles d'une ancienne miellerie nichée sur deux terrasses.

DSCN3418.JPGAprès l'exposé d'Henry Jacob, la salle a posé de nombreuses questions, ce fut l'occasion pour les apiculteurs de rappeler tous les produits bienfaisants récoltés dans les ruches en plus du miel : la propolis et la gelée royale mais aussi le venin d'abeille utilisé pour soigner la sclérose en plaques. La mortalité des abeilles fut également évoquée mettant en cause les traitements chimiques de l'agriculture traditionnelle. Après la conférence le public a pu se rendre au vernissage de l'exposition sur l'évolution historique des noms de rue du village organisé par l'association Villa Stagelo.