16.07.2010

Assemblée générale du Pays de la Vallée de l'Agly

012[1].JPG

Tout récemment, les communes, communautés de communes et conseillers généraux membres du Pays de la Vallée de l'Agly se sont réunis  pour l'assemblée générale de l'association qui a permis de faire le bilan et d'établir quelques perspectives d'actions.

Jean-Jacques Lopez, maire de Salses-le Château, 1er vice-président du conseil général et président du Pays a notamment parlé de l'ampleur du travail effectué en 2 ans par le Pays, en particulier sur le tourisme et sur les services. Furent également évoqué les programmes dont le Pays a la responsabilité et qui contribuent au développement du territoire. Tout d'abord le programme européen Leader soit une enveloppe d'1,2 millions d'euros de fonds européens dédiés aux services de proximité. La plateforme pour l'emploi, projet soutenu par le Fond Social Européen et prochainement la Fondation de France consiste à rassembler les acteurs de l'emploi, de la formation et du développement économique autour d'actions communes. Enfin depuis février 2009, le Pays est également animateur de la zone Natura 2000 Basses-Corbières, dédiée à la protection d'oiseaux rares et remarquables sur le territoire. Par ailleurs l'annonce vient d'être faite que la candidature  du Pays a été retenue par le ministère de l'Aménagement du territoire comme Pôle d'Excellence Rurale, consacré au développement de la mobilité sur le territoire c'est-à-dire : l'organisation de  la circulation des touristes sur tous les villages, l'incitation aux  mobilités douces et à l'éco-mobilité, le développement du fret ferroviaire.

Ce fut également l'occasion de faire le point sur l'avenir du Pays à la lueur des regroupements de communes à l'œuvre dans la vallée. Sur le programme Leader, l'Etat a déjà donné son accord pour que l'association puisse continuer à le gérer, même en cas d'adhésion de certaines communes à l'agglomération perpignanaise. Pour le reste Jean-Jacques Lopez a déclaré qu'avec la volonté politique des communes et des partenaires : conseil général, conseil régional, voire communauté d'agglomération Perpignan-Méditerranée, une structure de développement et de coopération urbain/rural sur l'Agly pouvait demeurer.

18:20 Publié dans Pays AGly | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.