27.09.2010

Bilan et perspective du Pays Agly

Le SIST Agly Verdouble à la croisée des chemins

Particulièrement performant sur l'aménagement des sentiers de randonnées dans la vallée, le syndicat Intercommunal dans le contexte incertain des remaniements de regroupement de communes, s'interroge aujourd'hui sur son avenir. C'est ce qu'il ressort d'un entretien que nous avons pu avoir avoir récemment avec sa responsable Nicole Sarda et le Maire d'Estagel, Roger Ferrer.

DSCN3792.JPGOutre sa directrice à qui ses pairs viennent de décerner la médaille d'argent du tourisme, le SIST Agly Verdouble labelissé « Pays touristique » est composée d'une équipe de base aujourd'hui performante avec Audrey Bedos et Tima Nasri chargées de l'administration, Stéphanie Catala à la promotion, Nicolas Monier le  technicien randonnée. Ce groupe initial s'est vu renforcé par l'arrivée de plusieurs personnes en contrat aidés et devenus indispensables pour répondre au  développement de la structure : Benjamin Megret, technicien randonnée et trois assistantes de promotion supplémentaires : Melinda Biasia, Valérie Longuemare et Nathalie Roudot.

De plus le site est un vrai vivier de futur personnel du tourisme, puisqu'il a vu passer pas moins de 9 stagiaires en  formation tout au long de l'année. Il faut dire que ce personnel, choisi en priorité parmi des candidatures locales, n'est pas de trop pour rendre concrètes les compétences de « développement rural et touristique » assignées au SIST. Le schéma local de randonnées pédestres et VTT ouvre aujourd'hui aux amateurs la possibilité de choisir entre 600 km de chemins balisés et débroussaillés sur notre territoire. Tous les ans de nouveaux sentiers sont ouverts et des parcours à thèmes proposés: « la frontière », « le parcours d'eau », « les cépages et terroirs »...

DSCN3806.JPGA cela s'ajoute le rôle d'aide aux porteurs de projet touristique par le conseil et la mise en relation avec les réseaux existants. De même, l'appui au projet du Train rouge du Pays Cathare du Fenouillèdes et du Rivesaltais s'est vu adjoindre cette année une nouvelle initiative avec le « train des vignes ». Les projets structurants comme «  la route de la grimpe » ou le Plan d'eau sur l'Agly sont aussi à mettre au bilan du Syndicat, tout comme l'appui à l'animation de la Zone de Protection Spéciale des Basses Corbières avec notamment la Charte Natura 2000  et l'ensemble des actions d'information et de promotion comme l' « éductour » destiné au professionnels du tourisme ou encore « les Dionysiades ». Les projets à venir sont tout aussi foisonnants : outre la création de nouveaux sentiers, l'organisation d'une opération de communication pour le tourisme d'affaires est envisagée, l'édition d'une carte touristique et la réalisation du site internet de la vallée de l'Agly sont déjà en chantier ainsi que la candidature au label « oenotourisme » qui devrait permettre d'ancrer encore plus les activités du syndicat avec la réalité viticole de la vallée.

DSCN4210.JPG

Mais aujourd'hui l'éclatement du pays Agly Fenouillèdes qui semble en marche avec d'une part une agglomération perpignaise peu familiarisée avec les préoccupations d'un tourisme rural et qui sera aux portes d'Estagel et de Tautavel et d'autre part une plus petite entité Fenouillèdes coincée dans sa frontière avec un département audois limitrophe laissant peu de place à une identité autre que le riche filon touristique du catharisme,  ne risque-t-il pas de compromettre la cohérence de cet élan touristique que les autres vallées du département nous envient comme aime à le préciser madame Sarda. En effet des pans entiers d' activités aujourd'hui organisées avec beaucoup de compétence par le SIST comme la gestion des animations avec le petit train rouge, celle autour de  Natura 2000 et même les travaux sur les sentiers de randonnées n'ont pas encore, semble-t-il  fait l'objet de négociations vraiment concrètes  sur leur devenir.

14:57 Publié dans Pays AGly | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.