28.04.2011

Hommage à Marcel Barrère, déporté en 1941 en Algérie

DSCN3231.JPG

La journée nationale de la déportation a pris cette année une tournure très solennelle  dans notre village où l'Asssociation  des Anciens Combattant de la Résistance et  la municipalité avaient décidé de commémorer le 70e anniversaire de la déportation de Marcel Barrère. Le maire, Roger Ferrer explique « le choix fait par la commune cette année de parler de la déportation en Algérie, moins connue du grand public et particulièrement ciblée contre les anti-facistes.  »

Il rapelle le parcours de « ce vigneron, militant communiste,  élu premier adjoint au maire d'Estagel en 1935 ». En octobre 1940, suite à une dénonciation anonyme, il sera arrêté puis déporté, comme 13 autres catalans, dans le Sahara algérien au camp de Bossuet d'où toute tentative d'évasion était impossible. Georges Sentis, Président départemental de l'ANARC  précise alors  que «  c'était sans compter sur la libération anticipée de l'Algérie et conséquemment  l'engagement de ces patriotes -militants dans l'Armée française de De Gaulle ». Ainsi Marcel Barrère  ne retrouva sa famille et son village qu'en 1945. Jacqueline Fourner, sa fille présente à cette commémoration, raconte avec une émotion intacte ce moment traumatisant où la police française est venue arrêter ce père qu'elle va désespérer  voir revenir.

DSCN3236.JPGGeorges Sentis, également ancien, professeur d'histoire insiste sur le message à transmettre aux jeunes génération autour de la paix et de la résistance. Il invite le Maire à participer  à la manifestation nationale des déportés le 26 juin à Port-Vendres qui n'a lieu que tous les 10 ans. Il annonce que « deux autres initiatives sont  programmées : l'une  à l'automne dans le cadre de la  contribution d'Estagel à la réalisation d'un dictionnaire des Résistants catalans où les photos et souvenirs pourront être rassemblée. Ensuite à l' occasion de la journée mondiale de la Paix où il s'agira de rappeller la mémoire d'Henri Barbusse et du maquis de résistants , portant son nom et situé entre Millas et Estagel. Ce rendez vous s'inscrivant dorénavant dans le calendrier des commémorations  sera alternativement organisé dans les deux communes ». La rencontre se termine autour d'un apéritif offert par la municipalité.

23.04.2011

Stage d'aide au permis de conduire

En partenariat avec le conseil général, la  municipalité et le Point information jeunesse propose sur deux journées un stage d'aide au permis de conduire. Les jeunes entre 19 et 27 ans doivent se présenter au PIJ et être en possession du code de la route (photocopie du code bordereau 02 recto verso) et n'avoir jamais passé l'examen de conduite. Ils doivent également résider dans le département depuis un an. A l'issue de ces deux jours les 26 mai et 27 mai prochain ils recevront une aide de 300 euros (montant susceptible de modification).

Les inscriptions sont à faire au PIJ, avant le vendredi 20 mai 2011 inclus. Le nombre de place à ce stage est  limité à 16 personnes.  Complexe sportif halle des sports  : 04 68 29 06 34 ou 06 25 53 43 46.
 

09.04.2011

L'Association Anim'Estagel Pro&Co communique

Le hasard fait que notre première action sera de réagir à l'article de Roger Ferrer paru le 10 mars 2011. Nous espérons pouvoir mettre en place dans le village des animations en collaboration avec la mairie.

Le maire fait part de son objectif de « dynamiser le commerce local », ce qui est également le nôtre à l'intérieur et non à l'extérieur du village.

D'ailleurs une boucherie et marchand de chaussures seraient en effet les bienvenus dans le centre du village.

Nous sommes entrés dans une ère d'économie d'énergie non seulement du point de vue financier (prix du carburant) mais également écologique (pollution)

Une zone économique à l'entrée d'Estagel signifierait pour tous les villageois d'effectuer leurs courses quotidiennes en voiture.

Mais le maire tient « à ce que ces installations soient faites en concertation avec les commerçants du village... »; nous attendons donc avec impatience qu'il prenne contact avec nous afin que nous puissions nous concerter.

Lors d'un précédent entretien, le maire nous a confié que la zone artisanale avait été modifiée en zone économique suite à la demande d'un  groupe commercial, et que, d'ores et déjà, certains professionnels s'étaient positionnés.

Nous espérons sincèrement trouver, en accord avec la mairie, une solution dynamisante pour le village et ses petits commerces face au « bulldozer de la grande distribution ».

En tant que petits commerçants nous cherchons toujours à offrir un meilleur service à nos clients et à satisfaire leurs besoins.

Nous invitons donc nos fidèles clients à consulter leur petit commerce pour plus d'informations.

Enfin, les responsables municipaux seront conviés à la prochaine assemblée extraordinaire durant laquelle ils pourront s'exprimer sur cette zone.

04.04.2011

La boulange brésilienne en visite à Estagel

Brèsil, meunier, Technoline

C'est avec le sourire et la bonne humeur qu'Yvette et Jean Claude Poma, boulanger à Estagel ont accueilli une délégation du monde de la boulange et meunerie brésilienne invitée par l'entreprise « Techno line » spécialiste du transfert de technologie et savoir faire du « bon pain français ». Monsieur Pignolet, responsable au sein du groupe et résident à Latour de France a donc pris l'initiative avec son homologue brésilien  MOnsieur Augusto César de cette rencontre.

A la demande de l'ambassade de France au Brésil ces responsables économiques sont chargés d'inciter au développement de la boulangerie artisanale sur le modèle français,dans ce grand pays qui compte pas moins de 63 000 boulangeries, pour la plupart industrielles. Brèsil, meunier, TechnolineC'est pourquoi responsables meuniers, mais aussi boulanger avaient pris rendez vous avec la qualité française en matière de pain. Après une visite au moulin de Cucugnan pour découvrir le pain bio, ils ont montré beaucoup d'intérêt au soin porté à la réalisation de son pain par Jean Claude Poma. Le groupe d'une dizaine de personnes est ainsi arrivé vers 18H au démarrage de la pâte par le boulanger qui a répondu aux multiples questions sur la diversité des farines, son utilisation de levure indigène, la variété des « pains spéciaux » etc...

Les flashes photographiques ont crépité sur le matériel du boulanger mais aussi dans le magasin sur la riche gamme des différents pains qu' offre à la vente tous les jours Yvette Poma à Estagel. Ces personnalités du monde économique brésiliens sont ensuite repartis vers d'autres découvertes française, non sans inviter nos boulangers locaux à venir leur rendre visite.

21:05 Publié dans COMMERCE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brèsil, meunier, technoline |  Facebook | | |