05.05.2011

Le 1er mai

DSCN3272.JPG

Une centaine de personnes a défilé dans les rues du village à l'appel de l'union Locale CGT, pour ce jour de  fête du travail.Une gerbe aux monuments aux morts fut déposée et une minute de silence prononcée en hommage aux travailleurs morts à la guerre. Bernard Boccabarteille, responsable local de la CGT a invité les participants à un pot de l'amitié  salle Arago et insisté sur la « nécessité de se battre aujourd'hui pour un pouvoir d'achat décent dans un contexte de crise où pourtant les grandes entreprises trouvent à distribuer des dividendes à leurs actionnaires et des salaires records à leurs dirigeants » . C'est aussi sur la question du pouvoir d'achat des salariés que DOminique Poirot, secrétaire de la section du PCF Agly Fenouillèdes a introduit son allocution devant la soixantaine de convives qui s'étaient rassemblés salle Mandela pour le traditionnel repas « fraternel »  du 1er mai. Puis venant sur les questions concernant la vallée il a « remercié les habitants des cantons renouvellables pour les votes du front de gauche en progression  » qui sont selon lui  « autant de point d'appui pour les batailles à venir et notamment celle autour du rail et le développement du fret ou encore celle de la survie du collège d'Estagel dont la première étape de démantelement est programmée dès la rentrée prochaine » .En attendant , les manifestations et élections à venir les convives ont continué à échanger  autours des « boles de picolat » et du côte du roussillon village
HPG

17:58 Publié dans POLITIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.