15.11.2011

Le conseil général se félicite des bons résultats de la cave coopérative d'Estagel

DSCN4084.JPG

La présidente du conseil général des Pyrénées-Orientales est venue à la rencontre des vignerons des côtes d'Agly. Elle tenait à les féliciter pour les nombreux vins primés et ce faisant les remercier pour leur contribution  à l'image de qualité des vins du Roussillon. Ce fut également l'occasion pour Hermeline Malherbe, accompagnée de Pierre Estève, conseiller général du canton de Saint-Paul-de-Fenouillet et chargé du pôle agriculture, de procéder à une visite globale des lieux et d'entendre les responsables locaux de la viticulture expliquer pourquoi cette vallée est la plus qualitative du département. 

DSCN4079.JPGAinsi le directeur M. Galangau rappelle que « la force de ce terroir c'est sa diversité : des marnes noirs, en passant par les schistes et l'argilo calcaire permettent de jouer sur les assemblages et de proposer au consommateur une palette large où chacun peut trouver son bonheur en vin fruité, tanique, minéral , aromatique etc... ».

La cave regroupe des parcelles qui s'étendent sur plus de 40 km d'Espira de l'Agly à Caudiès de Fenouillèdes et   « s'est lancée très tôt dans la culture raisonnée en 2001 sans attendre le Grenelle de l'environnement »  précisera Francis Bonnet, le président. C'est d'ailleurs cette démarche avant-gardiste qui les a naturellement fait opter, pour une conversion en culture biologique depuis 2009, d'une partie du vignoble. «  90 hectares sur les 3100 que totalise la cave, soit environ 10% sont cultivés en bio, avec pour objectif d'atteindre les 150 hectares » dira le président.

La délégation de l'assemblée départementale est alors, invitée à découvrir le tout nouvel égrappoir, à tri sélectif : un pas de plus dans l'amélioration de la qualité, des  rouges notamment. Sur la commercialisation le directeur précise le choix d'une «  politique de redynamisation des points de vente et le développement des commerciaux en France dans les régions du Nord Pas de Calais, Bretagne, l'Est et l'AUvergne, traditionnellement amatrices des vins du Roussillon. AU total, cette orientation dans la vente directe mise en place, depuis 1998 explique aujourd'hui près de 55 % du chiffre d'affaire ».

Sur cette question Pierre Estève donnera l'information de«  l'installation prochaine d'une plateforme de transport pour faciliter les acheminements de vins et surtout en faire diminuer le coût. DSCN4059.JPG De la cave l'ensemble du groupe s'est ensuite déplacé au caveau, situé sur la route de Maury, pour y déguster un échantillon de ces nectars produits par les vignerons des côtes d'Agly que tous ont unanimement  apprécié, clôturant en grande convivialité cette rencontre.

14.11.2011

Visite du conseil général au collège

ESTAGEL_07112011_1479.jpg

La présidente du conseil général des Pyrénées-Orientales, accompagnée de Pierre Estève, élus du canton de Latour de France se sont rendus au collège Irène Jolio-Curie d'Estagel. La principale Mme Otéro entourée de son équipe a fait visiter les locaux et notamment la cantine scolaire. Le personnel y  sert tous les jours : 283 repas aux collègiens et 105 aux écoles primaires et maternelles.

A chaque repas des fruits et légumes sont servis aux enfants. Une politique vers les produits issus de l'agriculture biologique est résolument mise en place. Hermeline Malherbe qui recontrait l'équipe  du collège d'Estagel pour la première fois, les a remercié de leur investissement au quotidien dans le bien être des enfants scolarisés sur le village.

09.11.2011

La récolte du miel par les jeunes du PIJ

recolteMielPhoto 884[1].JPG

Cinq  jeunes du PIJ ont pu participé à la  récolte du miel sur les hauteurs d'Estagel en présence des apiculteurs (Henri et Anne Jacob), menant ainsi au bout l'action éducative entamée depuis plusieurs mois sur la sauvegarde de cette activité indispensable à l'équilibre  biologique végétal. Equipés de la tenue vestimentaire de rigueur Thibault Tiouiri, Bastien Gaune, Galdric Manchon, Mathieu Castells et Jérôme Biaune ont attentivement écouté les recommandations des professionnels avant de se lancer dans l'ouverture des ruchers.

recolteMiel2Photo 897[1].JPGLes conditions météorologiques favorables ont accentué l'emerveillement des jeunes devant  la multitude d'abeilles. La récolte  fructueuse a ensuite été déposée dans des pots avec leur étiquette. Vous aurez l'occasion de retrouver le fruit de cette récolte très prochainement lors du Téléthon.

Les adolescents fervents de cuisine vous feront également découvrir des recettes  astucieuses à base de miel lors d'un diaporama  en cours de réalisation. La diffusion est prévue début  2012 à l'occasion d'une action menée par les jeunes. Le rendez vous est donc pris pour ces régals gustatifs en perspective auquel nous ont maintenant habitué ces jeunes depuis leur savant apprentissage culinaire au sein du PIJ.

08.11.2011

Estagel, lieu d'étude innovantes sur la vie du sol

DSCN4025.JPG

Quatre étudiants de l’IUT de Perpignan encadrés par leur enseignant se sont récemment déplacés dans deux parcelles de vignes a Estagel dont le propriétaire a fait le choix du BRF . Guidé par Jacques Devineau, professeur de pédologie : Mignot Charlène, Cécile Hubert, Thomas Hugo et Aubin Allies ont effectué des prélèvements de terre. Leur analyse qu’ils mèneront ensuite en laboratoire permettra de mieux connaître l’évolution de ces sols sur la quantité d’azote, de  phosphore, mais aussi les éléments liés à  la biologie. Outre les classiques apports chimiques, il s’agit ici de pousser plus loin l’analyse de la vie du sol en vérifiant les organismes présents après le dépôt du BRF.

DSCN4014.JPG

Cette technique  dite de bois raméal fragmenté ou bois raméaux fragmentés (1) venue du Canada doit permettre en effet de rétablir un équilibre biologique rendant caduque l’utilisation d’engrais, désherbant et autres produits chimiques et offrant une humidité propice à nos climats  de sécheresse. C’est par l’intermédiaire de Daniel Henry, ingénieur agronome ayant travaillé au Canada et installé pour une retraite active dans notre village que cette expérimentation a vu le jour. Présent ce jour là pour accompagner les étudiants, il précise que ce « sont des analyses sur la vie du sol qui vont permettre de vérifier les organismes existants  dans le sol après le dépôt du BRF depuis 3 ans sur cette parcelle. Dans la forêt où les arbres poussent dans un BRF naturel, le sol est pauvre en azote pourtant les feuilles ne sont pas carencées.  Ce qu’il faut donc observer c’est l’équilibre biologique qui favorise  la circulation de l’azote notamment ».

Ainsi ce travail de recherche financé par le Sydetom et la chambre d’agriculture devrait permettre de dépasser  les seules analyses physiques et chimiques des sols et d’envisager des solutions culturales plus respectueuses de l’environnement et permettant peut-être de mieux aborder pour la vigne dans notre région, la question du réchauffement climatique.

A partir des trois ou quatre prélèvements sur la saison que vont effectuer ces étudiants sur des parcelles en BRF mais aussi en simple déchets verts, sur 5 parcelles dans notre département (2) pourront émerger des recommandations visant l’amélioration de la vie du sol qui intéresse au plus haut point les viticulteurs de notre vallée confrontés à la dureté des sols et à  la sécheresse.

(1)Le BRF ou Bois Raméal Fragmenté est obtenu en broyant plus ou moins finement des rameaux de bois et de jeunes branches ne dépassant pas 7 cm de diamètre provenant de feuillus ou de résineux. Cette technique venue du Canada est arrivé en Europe il y a moins de 10 ans.

(2) :C’est sur des parcelles en BRF ou simple déchet vert,  de culture locales : vignes, maraîchage, …de Tressere, Torreille, Elne, Prugnane et Estagel que va porter l’étude de ces deuxièmes années de l’IUT de Perpignan

05.11.2011

Première édition de l'Agorathlon à Estagel

AgorathlonPhoto 971[1].JPG

C'est au city stade qu'un tournoi un peu particulier d'agorathlon a permis à 36 jeunes de 11 à 17ans de s'affronter en toute convivialité , fair play et dans les meilleures valeurs sportives. En partenariat avec la  société Agorespace, qui promeut ce type d'activité en France : quatre équipes ont pu découvrir divers sports sur un terrain spécialement conçu pour eux.

Cette initiative multisports permet aux jeunes de se familiariser avec le respect des règles de jeu et dl'arbitrage tout en s'exerçant au basket, volley et au  foot. Toutes les équipes se sont  rencontrées le matin. Dans l'après midi furent organisées la petite et la grande finale. Pierre Vergès, responsable de l'agora sports s'avouait  satisfait de cette journée il  rappelait « l'importance de cette manifestation auprès des jeunes  par la diffusion de  l'esprit sportif et l'ouverture a la découverte de divers sports » . Au final c'est l'équipe de « Thé Braz da Silva  » qui a remporté cette édition.

Pour clôturer cette journée sportive, un goûter a été offert par la municipalité avec une remise de récompenses en présence du conseiller muncipal aux sports Henri Destrade et de Anne Jacob Martin adjointe au maire chargé de la jeunesse. Tout deux ont précisé que la réussite de cette journée permettait d'envisager la poursuite d'une même opération l'an prochain. Le rendez-vous est donc pris.