25.01.2013

Les voeux du maire, janvier 2013

P1010227.JPG

C’est dans la salle Arago archi comble que Roger Ferrer et son conseil municipal ont adressé leur vœux à la population estagelloise. Dans le cadre des remerciements d’usage, le maire tenait plus particulièrement à remercier les 34 agents communaux qui font vivre, au quotidien les services de proximité si fragiles et pourtant si indispensables en milieu rural. Il devait ensuite présenter un bilan pour pouvoir mieux s’interroger sur l’avenir.

Pour commencer il précise  que  « dans l’Estagel d’hier à aujourd’hui alors que les institutions publiques se désengagent, la municipalité s’engage toujours plus : ainsi en est-il de l’achèvement de la maison des services jouxtant la poste, du parking central avec la salle dédiée à l’école de musique et la salle polyvalente ». Concernant l’aménagement de l’espace urbain il s’agit précisera-t-il de « remettre l’automobile à sa juste place : c’est pourquoi nous avons créé la zone bleue, les cheminements matérialisés pour les piétons, les arrêts de bus : tout un ensemble pour revitaliser le cœur de ville ».

Dans le même ordre d’idée et pour se mettre en conformité avec la loi du 11 fevrier 2005, la commune a lancé une étude diagnostic sur la mise en accessibilité de la voirie. Le maire aborde ensuite le « sujet qui fâche », celui de la propreté dans les rues où l’on déplore (photo à l’appui) la non utilisation des canisettes. La mise en place des sacs pour ramasser les déjections canines est envisagée.P1010225.JPG Dans un domaine plus crucial, celui de la prévention des inondations : des études sont en cours au niveau de PMCA, pour prévoir le bassin de rétention sur le Fournalau et le Llinas. Sur les travaux de voirie toujours très onéreux  il informe que  710 000 euros ont été consacrés entre autres à la seconde tranche pour le chemin Lou Pla et à la réhabilitation de la rue Guy Mocquet.

Par ailleurs, ce sont 47 000 euros qui ont servis à la réfection du toit du gymnase. Il annonce également que l’emplacement pour la nouvelle caserne des pompier a été arrêté. Concernant la jeunesse un budget conséquent de 94 000 euros va permettre la pérennisation du projet éducatif local. Quant au patrimoine religieux il n’est pas en reste avec la restauration de la façade de la chapelle et des portes des deux églises du village qui ont pu voir le jour grâce à la générosité des adhérents de l’association Les Amis de San Vicens. Le maire de souligner alors une réconciliation du village que tout cela atteste «  élus, paroisse et citoyens œuvrant tous dans le même sens pour l’entretien et la réhabilitation du patrimoine : il y a longtemps que l’on n’avait pas vu cela à Estagel ».

Quant à  l’avenir Roger Ferrer à l’instar de Saint Exupéry a dit vouloir le rendre possible «  en continuant et terminant le chemin Lou Pla, en rénovant la maison Torreilles, en créant le musée des deux rugby, en construisant la nouvelle école maternelle…autant de projets qui sont déjà bien en cours puisque les étude sont réalisées et les plans de financement en construction». Sur ces perspectives d’avenir très dynamiques ; le premier magistrat terminait son discours non sans préciser que la gestion rigoureuse des finances publiques par son équipe permettait de ne pas envisager de hausse d’impôt locaux. De quoi rejouir l’assemblée qui fut ensuite conviée à un apéritif dinatoire.

P1010231.JPG


Maire et élus participants : Jean Jacques Lopez, conseiller général et maire de Salses, Carrère maire d'Opoul, Pierre Roigt maire de Ste marie et vice-président de l'agglomération, Paul Schrawm maire de Calce, Martinez maire de Case de Pène, Raynaud maire de Vingrau, Thibaut maire de Théza

22:03 Publié dans MUNICIPALITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.