27.04.2014

journée de la déportation avec les enfants

P1010003.JPG

A l'ocassion de la journée nationale du souvenir des victimes de la déportation et des morts dans les camps de concentration (1) le défilé parti de l'hotel de ville s'est retrouvé devant le monument aux morts. Le maire Roger Ferrer a demandé une minute de silence à l'assemblée réunie en hommage à ces victimes de la solution finale nazie. Il a rapellé « l'importance que ce type de commémoration avait pour mieux comprendre l'histoire et conséquemment rester vigilant dans les temps de crise actuel où l'ignorance peut amener des forces politiques à banaliser le rejet de l'autre parce qu'il est de culture différente ». Monsieur Muixi, Président de l'association locale des anciens combattants a précisé les noms des estagelois qui ont trouvé la mort dans ces terribles circonstances et ceux qui ont connu l'internement dans les camps . A sa suite trois jeunes écoliers et collègiens (Ludivine, Loutfi et Gregory) ont lu le message du Ministre insistant sur les valeurs de solidarité, tolérance et fraternité à mettre en avant aujourd'hui où les propos xenophobe, raciste et anti sémite semblent se banaliser.
La chorale , la clef des chants, fidèle à ce type de commération a accompagné les pensées de tous dans un très bel hommage musical pour terminer par la Marseillaise sous les applaudissements de tous. Un apéritif a réuni ensuite tous les participants à la salle Arago qui ont continué d'échanger autour du verre de l'amitié.
Hélène Pons Gralet, avril 2014

(1) : instaurée à partir du 14 avril 1954, elle a lieu tous les derniers dimanches du mois d'avrill , c'est une journée nationale française au cours de laquelle est célébrée la mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration nazis, pendant la Seconde Guerre mondiale.,

Les commentaires sont fermés.