07.07.2014

Les premières notes du festival de théâtre

P1010002.JPG




C'est à la terrasse du café où il aime trouver son inspiration et retrouver ses amis de culture que Roger Payrot nous a confié les premiers élèments du prochain festival de théâtre d'Estagel. La nouveauté cette année est une  rallonge d'un jour . C'est en effet du mercredi 6 au samedi 9 aôut  que se déroulera cette manifestation qui inscrit tous les ans un peu plus le village d'Estagel dans une légitimité théâtrale. Non seulement le festival renoue avec le glorieux passé culturel de la cité de François Arago dans ce domaine, mais en plus elle accueille en son sein des artistes locaux comme Soledad, à qui elle permet une résidence qui s'active à l'occasion de ces journées. Ainsi, avec la « cochemare ou les diseuses de Prévert », la poésie musicale sera au rendez vous.  La volonté de collaborer avec le conservatoire musique et théâtre est également une des orientations fortes qui permet par exemple d'offrir une scène à de tout jeune talent en matière chorégraphique et  consacré par l'institution perpignanaise. C'est aussi l'occasion de voir une très belle représentation « La fabrique de la violence » par Christophe Caustier, le directeur départemental du théâtre au Conservatoire . Adaptée d'un roman suédois, le spectacle retrace une année de la vie d'un enfant qui aimerait vivre tranquille et est obligé de se battre pour exister. Bien sûr les catalans du sud seront également présents avec du burlesque sans parole, proche du cabaret et où deux personnes seulement vont enchanter la scène avec un défilé de costumes à la clef. On verra aussi une troupe de Montpellier qui sur un registre plus politique nous parlera du drame Palestinien. Plus que quelques jours à attendre pour connaître le reste du programme qui nous sera dévoilé dans le nouveau dépliant. Celui ci est  à nouveau cette année l'œuvre de Yahn Levêque, un jeune infographe de 23 ans passionné de théâtre. A vous de guetter la sortie imminente du «  Pass » pour les spectacles sera bientôt en vente et qui vous permettra de suivre la manifestation à moindre coût.
Hélène Pons Gralet, juillet 2014

Les commentaires sont fermés.