21.09.2014

un anniversaire sportif pour la classe 44

photoMontpellSept45.jpg

Dans le cadre des commémorations pour cette année 2014, un  anniversaire un peu particulier  aurait pu passer inaperçu sans la ténacité au devoir de mémoire d’un de ses principaux acteurs : Monsieur Henri Agusty.

 Né le 22 juin 1924, cet estagelois de souche appartient à  la  classe 44 qui incorporée aux tous premiers lendemains de la seconde guerre mondiale, va vivre une épopée sportive peu commune. Dans le village on connaît bien  ce grand monsieur très robuste du haut de ses 90 ans .Employé administratif à la cave coopérative d’Estagel il a aussi pendant des années  œuvré  bénévolement pour l’amicale des donneurs de sang. Aujourd’hui toujours  juché sur son vélo  il reste fidèle à sa jeunesse d’athlète et voudrait témoigner sur cette période un peu étrange où au sortir de la guerre, lui et sa classe vont faire 15 jours d’incorporation dans l’armée pour ensuite suivre une  formation sportive « pré militaire ». Il s’agit alors de se préparer à des  Championnats nationaux  dont la finale aura lieu en octobre 1945 à Constance. C’est ainsi qu’en septembre de la même année, Monsieur Agusty sera sélectionné aux rencontres régionales de Carcassonne qui font suite à des premiers jeux éliminatoires sur Béziers . Il fera alors partie de la délégation des   8 lauréats pour représenter la Région dans l’Allemagne occupée de l’époque. Parmi ces jeunes gens, tous âgés de 20 ans, deux autres catalans : Henri Villenove de  Villelonque de la Salanque et Robert Terillon de Perpignan vont l’ accompagner ,  ainsi que son ami  héraultais : René Molinier de Bédarieux , tous décédés aujourd’hui. Sur les trois autres co-équipiers, les souvenirs s’effacent et c’est ce qui pousse aujourd’hui Henri Agusty à témoigner, comme il nous le confie : « sur cette jeunesse de l’après- guerre qui va porter très haut, le flambeau de la compétition régionale et être récompensée par un formidable voyage sur le lac de Constance jusqu’à Innsbrück. Des moments de rencontre forte, sans prétention de performance. Je me rappelle seulement du nom du gagnant un certain Humbert de Toulouse, je ne me souviens plus de mon propre classement ni celui de mes camarades. » Seule l’inscription au dos d’ une photo  jaunie dévoile qu’ Henri Agusty a tout de même sauté , ce jour là à Constance : 1m62 et a  lancé le poids de 7kg257 à 10m51 ! Une tranche de vie qui rejoint la grande histoire d’Estagel à Constance et avec elle son interrogation sur la destinée sportive qu’aurait pu connaître notre nostalgique estagelois si les incertitudes de l’époque ne l’avaient ensuite emportées.  

Hélène Pons Gralet, septembre 2014

IMG_5753.JPG

20.09.2014

Départ à la retraite de Mme Hélène Ripoll

 

DSC02474.JPG

Les adhérents de la section locale CGT d'Agly Fenouillèdes s'étaient retrouvés nombreux pour fêter le départ à la retraite d'Hélène Ripoll, employée communale à Estagel.   Après un discours émouvant du responsable local Bernard Bocabarteille,où il rapellait les faits d'armes d'une « militante toujours prette à défendre les plus démunies et particulièrement active dans tous les combats contre les injustices et les inégalités au travail ». Monsieur Michel Chabasse (secretaire de l'USR)lui a remis sa carte de syndiquée retraitée.Le représentant de l'UD CGT de Perpignan Mathieu Tassel lui offrait, alors un magnifque bouquet.  Autour de la table fut ensuite dressé le pot de l'amitié.
Hélène Pons Gralet, septembre 2014

 

18:14 Publié dans SYNDICAT | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

15.09.2014

Succès pour le forum des associations

P1010218.JPG

Le forum des associations a réuni beaucoup de monde en ce beau week end de septembre. Adhérents, curieux et bénévoles faisaient leur marché d'activités culturelles et sportives sous les platanes du parking et de la place Mandela (1). Les parents avaient le choix entre faire faire du sport à leur enfants : Hand ball, foot ball, rugby, badminton, tennis de table, tennis, gym,, zumba  ou de la musique et de la danse avec le conservatoire, ou encore les divers arts picturaux de l'atelier «  Lumière et couleurs ».P1010211.JPG La plupart de ces activités étant ouvertes aux adultes également. Pour les plus initiés le Kyudo ouvre la voie de l'archerie traditionnelle japonaise et peut grâce à M Tescher se pratiquer à Estagel depuis plus de 12 ans. P1010213.JPGDans un autre domaine la danse country a aussi son club depuis peu. On a également retrouvé,  la chorale « la clef des chant » ainsi que « Vila Stagelo » et ses nombreux projets sur le patrimoine historique local et bien d'autres encore. C'était aussi l'occasion pour l'association des parents d'élèves de l'école primaire, de se faire connaître ainsi que pour les pompiers de rappeler que les urgences de la vie réclament l'investissement de nombreux bénévoles. Quant aux anciens combattants ils ont profité de l'occasion pour commencer à dévoiler l'exposition sur le 11 novembre que l'on pourra visiter du 9 au 16 novembre à l'espace Mandela. AInsi de nombreux rendez vous pour l'année ont été pris ce jour là montrant encore une fois, le dynamisme de ces associations dans le village.
Hélène Pons Gralet, septembre 2014


13.09.2014

Un nouveau chef d'établissement au collège Irène Joliot Curie

P1010277.JPG


Monsieur Hugues Lafontaine, après être passé par Andorre, le lycée Arago de Perpignan puis le collège de Bourg Madame fait sa rentrée à la direction du collège d’Estagel, cette année. Monsieur le Principal, s’est très vite lové dans son rôle,  « d’autant plus «  précise t-il « que la rentrée et les emplois du temps ont été correctement calés par Mme Noël, mon prédecesseur .Je n’ai donc plus qu’à répondre aux questions immédiates et consulter les enseignants sur leur projets. » Ainsi  en est-il des actions pédagogiques prévues autour du centenaire de la 1ère Guerre Mondiale qui donneront lieu à une exposition dès le 14 novembre au collège, avec la tenue de conférence pour les élèves et ouvertes à tous. Il prépare, également, l’organisation de la traditionnelle sortie des 6ème à Mosset qui permet , tous les ans d’accompagner, les plus jeunes, dans l’entrée au collège .  Enfin dans le cadre de cette rentrée l’accent est mis sur les élèves décrocheurs de 3ème, qui se retrouvent à cette période sans solution d’orientation. Convoqués au collège, ce sont 5 élèves  qui vont pouvoir faire le point avec l’équipe administrative, la conseillère d’orientation  et le Principal pour  une recherche d’apprentissage ou autre. Enfin, le Principal , en suivant les directives rectorales  désirerait faire avancer le travail de rapprochement de l’école et du collège avec la mise en place d’un conseil commun. Sur la question de la mutualisation  de l’établissement d’Estagel avec celui de Saint Paul, il annonce que   »l’Inspecteur d’Académie a mis un terme à cette situation.   A partir de cette année, il y aura un Principal dans chacun des deux établissements » . Pour ce qui est de l’effectif, il reste stable avec 333 élèves inscrits à ce jour. Par ailleurs, Monsieur Lafontaine, accueille cette année trois nouveaux enseignants : Mme Battala en SVT (1) et en espagnol :  Mme Benchimole et M Simo. Il est par contre, encore en attente d’un enseignant pour les 4H d’enseignement d’Arts Plastiques .  A l’Intendance, c’est Mme Malet qui  va assurer la responsabilité de la gestion financière et matérielle.  Jusque là en poste à Rivesaltes et résidente à Rasiguères, elle apprécie de retrouver le collège Irène Joliot Curie où elle a démarré sa carrière il y a plusieurs années . Une équipe renouvelée et sereine, aux commandes d’un établissement qui retrouve son autonomie : voilà une année scolaire qui s’annonce sous de bons auspices.
Hélène Pons Gralet, septembre 2014

08.09.2014

C'est parti pour les TAP (1) à Estagel

P1010101.JPG

Ce vendredi avait lieu le démarrage des temps d’activité périscolaire suite à l’aménagement des nouveaux rythmes scolaires par l’éducation nationale.  Pris en charge par la municipalité ce créneau horaire de 3H, permet donc aux parents, qui  en ont fait la demande ,  d’inscrire leurs enfant à des activités culturelles, sportives et de divers loisirs . Plus d’une centaine d’enfants sont ainsi répartis sur les deux écoles. A l’école élémentaire chacun a pris ses marques pour rejoindre les groupes des Oursons pour les plus petits de CP, les Ecureuils : CE1/CE2, les Castors : CE2, les Renards : CM1 et les Chevaux CM1-CM2.  P1010094.JPGLe planning est prévu sur deux temps : 13H30/15H00 puis 15H15/ 16H30 avec un moment de récréation au milieu. Pour cette première session qui va durer jusqu’ aux vacances de Toussaint :  Isabelle proposera aux plus jeunes de faire de l’expression corporelle tandis qu’avec Cathy il découvriront  l’illustration et avec Maguy les jeux de société à construire soi même. Pour les plus grands ce sera l’occasion d’apprendre avec  Jean Luc les gestes du secourisme et de s’initier à la calligraphie et à la généalogie avec Christian et Cathy. Pour tous  Jérôme, Arnaud, Antony vont leur permettre de suivre des activité sportives : golf, piscine notamment mais aussi de découvrir  d’autres diciplines comme les  sports en salle par exemple. A la maternelle, les  poussins, les lapins, les coccinnelles et les papillons ont suivi leurs  ATSEM : Marie Pierre, Laurence, Nathalie et Hélène  dans diverses activités d’éveil.


Hélène Pons Gralet, septembre 2014


(1)    Temps d’activité Périscolaire

06.09.2014

Un excellent millésime en préparation au Domaine des Schistes

P1010191.JPG



Depuis quelques jours, les vendanges  ont démarré  à Estagel  avec la cueillette des divers cépages en blancs notamment. Ce jour là , au domaine des Schistes, Mikaël Sire réceptionnait  à la cave les premiers raisins rouges pour le rosé. Titulaire du BTS œnologie viticulture de Montpellier, il co gère avec son père depuis 10 ans déjà, les 50 hectares du  Domaine familial. Nadine et Jacques les parents ont réuni les propriétés de leurs   familles  respectives : SIRE et MAJORAL pour donner aujourd’hui ses lettres de noblesse au Domaine des Schistes, l’un des plus coté du département.  Dans cette exploitation résolument familiale on a très vite choisi l’excellence  en cave et en vigne pour exprimer toute les palettes aromatiques de ce fabuleux terroir et particulièrement celui de Tautavel.  C’est là que le jeune vigneron avec son père ont choisi leurs  hauts de gamme :   « Terrasse du Mas de las Fredes » en blanc et en rouge et le « Coumeille »  un 80% syrah  et 20% grenache (1). Les deux tiers de la  production du Domaine sont ainsi mis en bouteille le reste est vendu en vrac mais en dehors du négoce directement à la propriété.P1010196.JPG La notoriété du Domaine des Schistes n’est plus à faire et avec elle, celle des CRV Tautavel, Maury et Rivesaltes qui par son intermédiaire se retrouvent chez  autant de cavistes et restaurants de renom en France et à l’étranger ( 45 % de la production part à  l’export). Et ce n’est pas tout : véritable fleuron de la Vallée de l’Agly le Domaine a amorcé un virage dans la culture biologique auquel  Mikaël n’est pas étranger et il  le revendique : « impossible pour moi d’imaginer poursuivre l’utilisation des produits chimiques.  La culture biologique est la continuité du formidable travail sur la qualité qu’ont pu faire mes parents jusqu’ici . Le futur c’est le bio ! ». Mikaël est aussi de cette génération qui aujourd’hui tire les leçons des erreurs passées  et non seulement  il s ‘inscrit dans le renoncement à un productivisme forcéné «  notre choix c’est la qualité , seulement les  3 hectares de la plaine sont vendangés à la machine »  dit-il,  mais c’est aussi  la diversification puisque cette année pour  la première fois une bouteille d’huile d’olive sortira  du Domaine . Pour finir sachons donc écouter ce  professionnel, passionné  quand il nous confie  que «  cette année le climat un peu particulier donnera des vins eux même très typés. Le mois d’août étrangement frais et l’arrière saison très chaude vont  contribuer  à  l’aboutissement de vins plutôt équilibrés avec des degrés d’alcool plus faible que d’habitude et une acidité très correcte » . Un excellent millésime donc, …à bon connaisseur, salut.


Hélène Pons Gralet , septembre 2014

(1)    les vins du domaine :Vin de Pays Merlot 6euros  et Marselan 7 euros, Rosé syrah : 6 euros, « le Bosc Blanc » 7 euros : grenache blanc/macabeu/vermentino,  en rouge : « Tradition » : grenache noir/carrignan 9 euros, les Terrasses :  Côte du Roussillon Blanc : Grenache Blanc/Gris/ Macabeu à 14,5 euros  et  en rouge, un  CRV Tautavel : Syrah/Grenache et Carignan à 14 euros, « La Coumeille » Syrah/Grenache  23 euros, en VDN : Muscat : 8 euros, Rivesaltes Ambré méthode Solera  15 euros , Maury « Cerisaie » 13,5  et un Rancio Sec 15 euros

 

01.09.2014

la fête Arago 2014

Arago soir 2.jpg


La fête Arago a connu son succès habituel et ce d’autant plus que le beau temps était au rendez vous et que, hasard du calendrier, le 31 août était, cette année un dimanche.  Une coïncidence dira Roger Ferrer, Maire d’Estagel qui ne se reproduira plus d’ici 2025. Faut –il alors continuer à respecter la tradition ou la bousculer au risque de perdre la signification de cette magnifique occasion d’affirmer l’attachement républicain de la commune ? La question est donc posée par le premier magistrat. En attendant on a pu apprécier la pose de la nouvelle plaque rappelant  les titres et honneurs du grand homme natif d’Estagel,en remplacement des anciennes inscriptions gravées dans la pierre de la stèle et devenues illisibles. Comme tous les ans, les touristes et nouveaux résidents ont pu s’étonner de voir passer  les traditionnels défilés :  en soirée  avec les flambeaux pour le plus grand bonheur des enfants et  de jour pour appeler au ralliement de la population sous la bannière municipale et en souvenir de François Arago et des péripéties historiques autour des inaugurations de sa statue. Aujourd’hui à cette symbolique républicaine, parfois oubliée, s’ajoute depuis quelques années la mise à l’honneur pour des réussites sportives. P1010085.JPGLe Hand Ball club d’Estagel, a ainsi, reçu les félicitations de la commune par l’intermédiaire de son jeune délégué aux sports : Hugo Roquère. C’est Hugo Habelard , capitaine qui a présenté  avec fierté son équipe gagnante du championnat du Roussillon cette année. Après le concours de pétanque et le match de rugby amical, la traditionnelle sardane avec la cobla « Sol de Banuyls » a occupé la place avec sa foule d'« aficionados » et de spectateurs. Les soirées musicales disco, spectacle et danse ont permis à tous de se retrouver autour des tables disposées à la promenade et des manèges pour les plus jeunes. Encore un bon crû pour cette fête qui rassemble toujours autant les habitants et nostalgiques d'Estagel .

Hélène Pons Gralet, août 2014