09.12.2014

Hugues Lafontaine, écrit l'histoire d'ANdorre

P1010175.JPGLe tout dernier ouvrage d'Hugues Lafontaine sur l'histoire d'ANdorre vient de sortir. Après un roman historique se déroulant pendant  la seconde guerre mondiale dans la petite  principauté catalane (1), l'auteur qui est aussi le Principal actuel du collège d'Estagel s'est essayé à un ouvrage historique retraçant les « 10 000 ans d'histoire d'ANdorre » (1) .Facile à lire, les 145 pages sont parcourus très rapidement et surtout riches d’enseignements. Loin des clichets sur une Andorre productrice de « pastis » on apprend par contre que la culture viticole y était implanté dès le XIème siècle où la fabrication du vin faisait l’objet d’une dîme reversée par les paysans aux évêques pour l’équivalent de la moitié de leur récolte.  Rare écrit historique en langue française sur le pays des trois vallées, à sa lecture très facile, on comprend mieux les origines de la co –principauté.  Après des décennies de guerre entre ses deux voisins un ultime traité de paréage (2) en 1288, va sceller  l’entente entre l’évêque de la Seo d’Urgel et le Comte de Foix.  Henri de Navarre devenant  Henri IV, la principauté passe alors, à la couronne de France. Le livre est en vente à la librairie française d’Andorre, mais aussi à Torcatis et à la Librairie catalane de Perpignan.(3)

Hélène Pons Gralet, décembre 2014

 

(1)    « La Princesse de San Julia », éditions de la Traverse dans la collection histoire d’histoire, janvier 2012

(2)    aux éditions La Méridienne du Monde Rural.

(3)    paréages : « mot dérivé du latin « pariagum », désigne un contrat féodal d’association entre deux ou plusieurs seigneurs, leur assurant une égalité de droits et une possession en indivision sur une même terre » extrait page 52, livre Hugues Lafontaine

(3) au prix de 13,90

Les commentaires sont fermés.