15.01.2015

Charlie en rupture de stock à Estagel

P1000306.JPG

Au  bureau de tabac presse d'Estagel qui dessert une grande partie du canton et des petits villages alentour, ce mercredi 14 janvier, le dernier numéro de Charlie Hebdo était attendu dès l'ouverture. A 5H30 du matin, M Gomez a levé son rideau devant une trentaine de personnes qui avaient formée une file d'attente pour acheter  l'hebdomadaire tant prisé de ces derniers jours. AInsi malgré l'heure très matinale, les derniers n'ont pu être servis . Ce n'était pas fini pour le buraliste et sa femme qui ont  passé toute la journée à décliner les demandes de Charlie. P1000308.JPG
Un journal collector que l'on retrouvera peut-être à des prix astronomiques sur les réseau d'achat en ligne comme ce fut le cas pour le précédent ? Une performance pour un canard que l'on disait au bord de la faillite et sûrement l'occasion pour ses survivants de railler ce paradoxe dans les prochains numéros.
Hélène Pons Gralet,14 janvier 2015

10:13 Publié dans POLITIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.