08.04.2017

SERGE GAINSBOURG DE PASSAGE À ESTAGEL …

Dominik pendant son tour de chants.jpg

Dominik a souhaité replacer chaque chanson dans son contexte et faire ainsi partager au public sa passion pour cet artiste hors normes. Parmi le public, outre les fidèles du chanteur d’Estagel, étaient présents des inconditionnels de Samedi 18 mars dernier à la Salle Mandela, les amateurs de Gainsbourg s’étaient donné rendez-vous pour un concert inédit dans le département. Dominik a pu ainsi offrir à son public 1h30 non-stop des chansons-clés qui ont marqué la carrière de cet écorché vif. Gainsbourg, ce n’était pas seulement Bardot, Birkin, le billet de 500F brulé ou sa version de la Marseillaise si controversée, c’était aussi un homme qui se voulait à l’image des plus grands poètes comme Rimbaud, Verlaine, Baudelaire… Gainsbourg dont certains venus de loin , entre autres un couple dont le mari, policier à la retraite, avait l’occasion «d’accueillir »régulièrement le maitre éméché à son commissariat parisien, ou tel autre prêtant à Dominik, l’espace d’un soir, une paire de chaussures blanches ayant appartenu au chanteur.
Pour le final, une distribution de sucettes au public, clin d’œil à la chanson de France Gall et reprise par tous les spectateurs fut le point d’orgue de cette soirée bien originale.

 

14:41 Publié dans Artiste, CULTURE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.