28.04.2011

Hommage à Marcel Barrère, déporté en 1941 en Algérie

DSCN3231.JPG

La journée nationale de la déportation a pris cette année une tournure très solennelle  dans notre village où l'Asssociation  des Anciens Combattant de la Résistance et  la municipalité avaient décidé de commémorer le 70e anniversaire de la déportation de Marcel Barrère. Le maire, Roger Ferrer explique « le choix fait par la commune cette année de parler de la déportation en Algérie, moins connue du grand public et particulièrement ciblée contre les anti-facistes.  »

Il rapelle le parcours de « ce vigneron, militant communiste,  élu premier adjoint au maire d'Estagel en 1935 ». En octobre 1940, suite à une dénonciation anonyme, il sera arrêté puis déporté, comme 13 autres catalans, dans le Sahara algérien au camp de Bossuet d'où toute tentative d'évasion était impossible. Georges Sentis, Président départemental de l'ANARC  précise alors  que «  c'était sans compter sur la libération anticipée de l'Algérie et conséquemment  l'engagement de ces patriotes -militants dans l'Armée française de De Gaulle ». Ainsi Marcel Barrère  ne retrouva sa famille et son village qu'en 1945. Jacqueline Fourner, sa fille présente à cette commémoration, raconte avec une émotion intacte ce moment traumatisant où la police française est venue arrêter ce père qu'elle va désespérer  voir revenir.

DSCN3236.JPGGeorges Sentis, également ancien, professeur d'histoire insiste sur le message à transmettre aux jeunes génération autour de la paix et de la résistance. Il invite le Maire à participer  à la manifestation nationale des déportés le 26 juin à Port-Vendres qui n'a lieu que tous les 10 ans. Il annonce que « deux autres initiatives sont  programmées : l'une  à l'automne dans le cadre de la  contribution d'Estagel à la réalisation d'un dictionnaire des Résistants catalans où les photos et souvenirs pourront être rassemblée. Ensuite à l' occasion de la journée mondiale de la Paix où il s'agira de rappeller la mémoire d'Henri Barbusse et du maquis de résistants , portant son nom et situé entre Millas et Estagel. Ce rendez vous s'inscrivant dorénavant dans le calendrier des commémorations  sera alternativement organisé dans les deux communes ». La rencontre se termine autour d'un apéritif offert par la municipalité.

20.05.2010

8 mai 2010 : 65e anniversaire

DSCN3891.JPG

Les anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale honorés

Cette année à l'occasion de la commémoration du 65e anniversaire de la victoire du 8 mai 1945, l'Office National des Anciens Combattants a proposé aux élus d'honorer particulièrement les combattants de la deuxième guerre mondiale.DSCN3895.JPG Après le traditionnel défilé pour déposer une gerbe aux Monuments aux Morts, le cortège s'est retrouvé à la salle Mandela où la cérémonie a eu lieu. C'est ainsi que Madame Raynaud et messieurs Abattut, Bertoli, Bonet, Canadell, Davy, Garau, Lacaze, Roget et Tixa se sont vus remettre ce document officiel par les membres du conseil municipal.DSCN3880.JPG Le premier magistrat a souligné que pour lui, ces dix personnes n'étaient «  pas des administrés comme les autres....éléments de l'histoire de notre pays, témoins du passé, témoins des trop nombreuses tragédies humaines. Notre devoir de citoyen est de vous accueillir avec respect car c'est un  peu grâce à vous que l'Europe d'aujourd'hui s'est dotée de moyens efficaces pour maintenir une paix durable. ». Un apéritif a clôturé cette matinée de la paix et du souvenir.

DSCN3887.JPG

27.03.2010

L'ouillade des anciens combattants

DSCN3531.JPG

Les anciens combattants font l'ouillade

La section d'Estagel regroupant également les communes de Latour de France, Rasiguères, Casagnes et Montner, conviait ce samedi, ses adhérents à la salle Mandela. Ce fut autour d' une ouillade géante  préparée par Francis Pascual que  nombreux participants se sont retrouvés en présence également de Roger Ferrer, le Maire. Les 68 adhérents ont élu un nouveau bureau particulièrement dynamique, avec à sa tête Robert Sabineu de Latour de France. L'objectif de la section est de faire se retrouver, autour de diverses activités, les membres de l'association et leur famille et amis. En effet, outre les rifles et repas dans quelques semaines  un voyage est programmé sur le canal du midi . Par ailleurs, comme le soulignait, le Trésorier Jacques Saut, les anciens combattants sont aussi là pour apporter un soutien moral et financiers aux veuves et ces activités permettent de récolter des fonds qui servent à gérer cette solidarité.