18.02.2014

Une grande et belle exposition parisienne se prépare à Estagel...

P1010067.JPG

Au n° 13 du Boulevard qui porte le nom de son parent déjà illustre, André Torreilles, s’active sereinement pour une de ses plus belles œuvres qu’il donnera à voir ce printemps dans la capitale.
Tout a commencé par un vieux registre de compte que lui confie son amie « Lilou » (1) . Ce vieux papier quadrillé de bleu et de rouge faisant apparaître en lettres gothiques les termes d’ « avoir » et « doit avoir » inspire très vite le peintre décorateur. Il s’empare de ce grand grimoire aux pages lourdes et strictes et commence à y poser ses premières touches d’aquarelle. Très vite il se prend au jeu et le vieux livre comptable oublie ses lignes et les rigoureuses suites de chiffres à laquelle il était destiné, pour se parer des couleurs chatoyantes, des douces lumières, des agencements mobiliers tout en harmonie de chacune des pièces de la demeure du peintre. P1010031.JPGIl nous explique d’ailleurs que «  Ma maison à moi », titre de l’exposition parisienne commanditée par son amie Jane Roberts (2) est pour lui « une source d’inspiration inépuisable. Dans cette partie de vie où on s’approche un peu plus de la fin c’est le reflet de tout ce que je suis, de ma vie d’artiste, de mon parcours de peintre et de décorateur. J’ai toujours cheminé en dehors de la mode. J’ai privilégie de faire du neuf avec du vieux. Quand je peins je fabrique, je restaure. Toute ma maison illustre cette démarche et les portraits que j’en fait sur le registre en témoignent. ». Privilégiés parisiens qui pourront  à partir du 4 juin découvrir à la galerie « Fine Art » la cinquantaine d’aquarelles disposées sur plusieurs murs  et accrochés côté à côte pour rendre la vision encore plus époustouflante. Ensuite, si la santé fragile de l’artiste le lui permet il envisagera peut-être de renouveler l’ expérience en terre catalane. C’est tout ce que l’on souhaite.
Hélène Pons Gralet, février 2014

(1) : Aliette Bourdanel, peintre domiciliée et originaire d’Estagel également

(2)  : Jane Roberts « Fine Art » 65 boulevard du Faubourg Saint Honoré Paris 8ème

04.12.2013

exposition d'Emilie Patrouix

Tendresse 40x50.JPG

Estagel exposition d'Emilie Gracia Patrouix exposition d'Emilie Gracia Patrouix Le caveau de la cave coopérative d'Estagel accueille depuis la fin novembre une expostion de peintures d’ Emilie Gracia Patrouix. Latourine, venue à la peinture assez récemment, elle découvre tout d'abord les couleurs de la nature et peint de formidable paysages où le mouvement est toujours présent. Les arbres toujours là ,sont inspirés, le plus souvent, par l'environnement proche et notamment celui de Latour de France. Ces oliviers, mimosas, chêne ... sont réalisés à l'acrylique et à l'huile. Plus récemment, Mme Patrouix a pris les crayons et pastel pour se lancer dans d’audacieuses compositions où les portraits, regard et autre faces humaines semblent sortir d’un espace onirique que le peintre nous invite à partager. Une exposition étonnante et pleine des couleurs de la vie à ne pas manquer jusqu’au 31 décembre aux horaires d'ouverture du caveau, à la sortie du village route de Maury.

Hélène Pons Gralet, décembre 2013

28.08.2013

Les 70 ans de mariage de Janine et Maurice Tisseyre

TisseyreAout13.jpgJanine et Maurice Tisseyre ont fêté leur 70 ans de mariage le 25 août dernier.
Maurice Tisseyre est né le 1er juillet 1920 à Estagel, doué pour les arts il partira à la capitale pour suivre sa vocation. C'est ainsi qu'en 1942, il rencontre Janine Marca, à l'école nationale des Beaux Arts qu'ils fréquentent tous les deux. En pleine guerre et bravant les difficultés administratives et militaires de l'époque, ils se marient en 1943. De leur union naîtra Dominique Tisseyre aujourd'hui à Marseille et Irène Tisseyre Dacher, installée avec son mari Jean Pierre à Marseillan dans l'Hérault. Petits enfants et arrière petits enfants, viendront  compléter cette famille, tous éloignés de la terre natale estageloise et latourine paternelle. En effet le couple s'est installé professionnellement dans la ville de Paris, où pendant plus de quarante ans Janine et Maurice Tisseyre  professeurs d'art plastique habitèrent le mythique quartier de Montmartre. Pourtant, ils n'ont jamais oublié la cité natale d'Arago, participants à plusieurs reprise au festival d'Estagel et à diverses expositions de leurs œuvres dans l'espace Mandela. On leur doit également les très belles décorations murales qui ornent l'église d'Estagel mais aussi à Maury et dans le Val d'Oise. Aujourd'hui ils se partagent entre Estagel et la capitale. C'est dans l'église du village, dimanche dernier qu'ils ont voulu commémorer ces moments de bonheur marital suivi d'un repas avec leur petite famille. Nous leur souhaitons nos vœux de bonheur pour la suite.
Hélène Pons Gralet, mars 2013

05.08.2013

Inauguration et fin du festival d'Estagel

 

P1010023.JPG

Les estagelois, les plus curieux ont bravé la canicule jeudi dernier  pour assister au traditionnel apéritif  inaugurant les trois jours du théâtre, à  l’espace Mandela. A l’intérieur on se pressait pour admirer les toutes dernières toiles de Marguerite Briu, à l’honneur cette année. Puis ce fut au tour des discours officiels, celui de Roger Ferrer, le Maire, tout d’abord qui prendra la parole pour  se féliciter qu’  « au bout de 5 ans, le festival s’enracine, réussissant le pari de faire de la culture quelque chose qui appartient à tous ». Il remercie l’investissement du conseil général dans cette initiative dont la présence cet après midi là, des élus :  Messieurs Garabé, Vice Président responsable à la culture et M Hilary témoignaient du soutien de la collectivité locale.

Michel Cadé , chargé de la culture au conseil municipal  expliquera ensuite que «  le succès du festival tient aussi  dans l’installation d’une régularité sur le programme et le déroulement des spectacles » Ce fut en effet, trois jours très denses, où l’on sait qu’il y en aura pour tous : petits et grands, à toutes heures, du musical et du plus théâtral, souvent comique parfois sacartisque…mais toujours mené par des troupes de qualité. Toujours dans le choix des compagnies on a retrouvé cette volonté d’inscrire le festival dans la catalanité et conséquemment de lui permettre de vaganbonder dans les coins  les plus inattendus du village. Des représentations qui donne à tous comme le dira l’élu « la possibilité de s’apercevoir que c’est accessible, dans la compréhension et le plaisir partagé . C’est cela le spectacle populaire et vivant ». En attendant, à l’année prochaine.

Hélène Pons Gralet, août 2013

13.07.2013

Elisa expose à la cave coopérative

P1010013.JPG

Vendredi 19 juillet  à 18H00, aura lieu le vernissage de l’exposition « Corps et âme » d’Elisa, artiste peintre sculptrice au caveau de la cave coopérative d’Estagel. Après un cheminement artistique classique dans sa formation initiale : études d’arts plastiques et d’histoire de l’art  Elisa va aussi s’intéresser à l’art-thérapie qui lui permettent aujourd’hui d’intervenir auprès du jeunes public et des plus âgés également .Installée à Latour de France depuis quelques années, Elisa elle a déjà exposé dans plusieurs lieux du département.   Femme courage puisque à l’âge de 12ans une maladie va  la transformer en gauchère contrariée suite à l’amputation de son bras droit, elle n’aura de cesse de retrouver l’usage artistique de son autre membre supérieur. Sans doute ce traumatisme est aujourd’hui à l’origine, entre autre, de sa recherche artistique autour du corps, du mouvement et des interrogations esthétiques et surtout psychiques qu’il peut provoquer sur le spectateur. Les personnages de ses peintures, le plus souvent des femmes, oscillent entre langueur et douleur. Les courbes arrondies de ces corps sont merveilleusement mises en valeur par un subtil jeu de couleur qui n’enlève rien à la vérité de cette féminité que l’artiste nous donne à voir. Ses sculptures sont de vrais corps de femmes en miniature, loin de ces représentantes anorexiques que nous servent les couvertures de magazines. La couleur ambre de l’argile rajoute à la forte sensation de réalité que nous procurent ces corps alanguis mais pourtant si parlant d’émotions.  Elisa un prénom-nom d’artiste à retenir. Vous pourrez admirer ces œuvres jusqu’au 30 juillet, à la sortie d’Estagel, route de Maury du lundi au samedi de 9H à 12H et 14H à 18H.
Hélène Pons Gralet, juillet 2013

P1010011.JPG

23.06.2013

L'atelier lumière et couleur s'expose

 

P1010010.JPG

L'atelier Lumière et Couleurs sous le parrainage de l'association culturelle d'Estagel a organisé, dans l’espace Mandela, le traditionnel vernissage des œuvres réalisées par les artistes débutants et confirmés qui officient  auprès de Marguerite Briu. Après l'intervention de cette dernière présentant le thème de cette année ainsi que les deux artistes invitées, la chanteuse Cécile Duhil a conquis la nombreuse assistance avec le répertoire de ses propres chansons. Du 22 au 30 juin , tous les jours de 15H à 18H et le samedi et dimanche de 10H à 12h et 15H à 18H30 vous pourrez venir admirer à l'espace Mandela les œuvres de l'atelier Lumière et Couleur. Cette année les fidèles de l'atelier ont pu s'initier « à la manière de.... » Matisse, Picasso, Kandinsky, ANdy Warhol, Toffoli, Hopper , Drouet, Dufy etc...et nous faire partager la redécouverte des grands maîtres. Vous pourrez également apprécier les œuvres des deux artistes invitées : les magnifiques mosaïques de Françoise Bourges Blaise et les tableaux inspirés de l'art arborigène d'Autralie par Lou de Nail art. Un rendez vous à ne pas manquer…

Hélène Pons Gralet, juin 2013

P1010013.JPG

 P1010023.JPG

 

 

12.12.2012

Les ateliers d'art s'exposent

PC020135.JPG

L'association « art et lumière » nous a offert cette année une manifestation artistique originale et comme toujours très talentueuse. Pendant deux jours dans l'espace Mandela des ateliers créatifs de porte bonheur en blé, de peinture sur porcelaine, de décoration de noël danoise, de fabrication d'objet étonnant à partir de livre ou de serviette en papier, de réalisation de village en pierre....attendaient les visiteurs. Jeunes enfants et adultes interessés par les arts manuels se sont succédés sur les différents stands où les artistes pédagogues d'un jour,  donnaient à voir l'étendue de leurs talents. Margaret de Paziols a étonné son public avec les démonstrations de réalisation de bijoux minutieux à base de blé uniquement. Nathalie de Tautavel  a permis le samedi a un petit groupe d'amateurs de s'essayer avec bonheur à la peinture sur pierre. Au final quelques uns ont réussi a  faire émerger de magnifiques villages proches de ceux de nos cantons catalans les plus reculés. Isabelle, la présidente de l'association a quant à elle initié un atelier pliage, collage et décoration d'objets de récupération qui reprennent des couleurs et formes brillantes du neuf pour servir à un tout autre usage bien plus noble. Et tandis que Jean et Marguerite exposaient leur réalisation commune de bascule jouet en bois adorablement décorées, PC020128.JPGDorthe de Tautavel montrait comment dans la tradition danoise on réalisait des décorations de noël jolies et à moindre frais. On pouvait également s'essayer avec Thérèse de Caudiès à  la peinture sur porcelaine. C'est ainsi que des vocations se dévoilent comme celle de Grégory, un jeune garçon d'Estagel qui a profité de ces deux jours pour faire le tour des ateliers et engranger des méthodes et savoir faire créatifs qui peut-être un jour lui donneront l'envie d'aller plus loin. Encore une initiative sympathique à mettre au crèdit de l'association estageloise qui en ces temps de proximité de fêtes de fin d'année a su nous donner à voir au delà d'un simple «marché de noël » un moment de partage avec ces fabuleux artistes artisans qui savent se mettre à la portée de tous pour transmettre leur art. Tous souhaitent maintenant que cette manifestation s'inscrivent durablement dans le paysage de notre village...

Hélène Pons Gralet

Pour en savoir plus sur quelques unes de ces artistes :

PC020148.JPG

Clare Gallaway, qui nous enchante avec ses cartes postales est aquareliste à Lansac ,

PC020122.JPG

Margaret Schoenenberger, "Blé autrement", artisanat d'art de la paille" est installée  à Planèze ,  voir son site

PC020146.JPG

- Nathalie Teyssier qui peint des maisons sur pierre a une boutique à Tautavel, Artizanadar TautavelPC020125.JPG

-Thérèse  Fourlon Torreilles de Caudiès à un atelier sur Toulouse où elle donne des cours de peinture sur porcelaine.