25.08.2011

Les trois jours du théâtre , encore un bon cru

joan GAubi, Generalitat cataluyna

Le festival du théâtre d'Estagel s'est une nouvelle fois inscrit dans la qualité et la fidélité en ce mois d'août comme tiendra à le préciser son président Michel Cadé lors de la soirée d'inauguration. Il  précisera en outre  que « la volonté municipale est de mettre au cœur du village le spectacle vivant de qualité, de donner à tous la possibilité de voir la troupe, d'être au contact des acteurs professionnels  ». C'est aussi une fête qui revendique une certaine fidélité : avec un réseau de troupe intéressé pour revenir à Estagel tous les ans. DSCN3719.JPG

Roger Payrot, co organisateur, rappelle également,«  l'affirmation de ce festival dans l'identité catalane et conséquemment la place qui est faite aux spectacles du SUd » avec des troupes déjà accueillies dans la cité de François Arago comme la compagnie des « chapertons » ou encore le concert « AL chemist » qui va attirer beaucoup de monde à  l'espace Mandela, le soir même. Mais tout fût un enchantement durant ces trois jours  : les spectacles pour les enfants, les moments intimes et charmeurs de la poésie initiés cette année par Christiane, les soirées cabaret  et bien sûr les diverses compagnies théâtrales.

Le délégué du gouvernement de Catalunya, également présent à  l'ouverture officielle des ces 3 jours,dira  que la généralitad soutient cette initiative culturelle et linguistique y compris d'un point de vue financier, quand la situation outre Pyrénées sera plus faste dans ce domaine. Alors, pourquoi ne pas  rêver comme nous le propose, Roger Payrot, à un quatrième jour de théâtre dans les années à venir...

19.07.2011

Estagel renoue pour la troisième année avec son festival de théâtre

Un rendez vous estival, qui s’installe dans la petite cité de François Arago où le théâtre sous toutes ses formes a reconquis ses droits.

Fantoches 1.JPG

 Pendant trois jours du jeudi 4 août au samedi 6 août de la fin d’après midi jusque tard dans la soirée,3 jours 2011 affiche[1].JPG le spectacle vivant s’invite,  au cœur du village. Certains des lieux de la vie quotidienne que sont le parking central, la place de l’église ou le passage des 35 heures vont prendre alors  des allures  magiques et s’animer aux sons et lumières d’un soir. D’autres plus rodés comme l’espace Mandela, la salle Arago et surtout la mythique aire de la chapelle Sant Vicens réveleront comme tous les ans leur puissance théâtrale et acoustique.
N’oubliez pas de vous munir du pass spécial à 10 euros qui donne accès au trois spectacles payants de ces journées : « Boom » du jeudi, « Lecture » du vendredi et « Fantoches » du samedi. Vous trouverez ce pass à la mairie ou à l’entrée.

 

Programme :

Les festivités seront officiellement ouverte le jeudi 4 août à 18H à l’espace Mandela où une installation audio-visuelle, création de la Compagnie la Vaste Entreprise et intitulée : les Anonymes anonymes  vous interpellera sur la nature humaine. Suivront,  l’apéritif et les discours d’inauguration avec notamment Joan Gaubi, responsable de Casa de la Generalitat de Catalunya  à Perpignan . Vers 22H la Compagnie  Chapertons  avec ses trois clowns catalans qui dans un concert de chambre à air appellé « Boom » promèneront « leur espièglerie à la gomme et leur loufoquerie crevante dans le parking central. Le vrai concert arrive ensuite avec Al Chemistqui à  partir de 23H ,nous ferons danser dans la cour de l’espace Mandela.

AUGMENTATION_Photo_Toutestpossible.jpg

Le vendredi 5 août démarrera avec la Compagnie La petite Vitesse pour un spectacle enfant mais qui ravira tous le monde : C’est pas passé loin à la salle Arago pour 17H00.
En soirée La Compagnie La Vaste Entreprise qui nous avait si bien fait entendre la mastication des morts présente L’Augmentation d’après Georges Pérec à 21H30, place de l’église. En sous-titre « Comment, quelles que soient les conditions sanitaires, climatiques, psychologiques, économiques ou autres, mettre le maximum de chances de son côté en demandant à votre chef de service un réajustement de votre salaire. »
On terminera la soirée ce vendredi à 23H avec  Frédéric Fromet,, en duo, pour les amateurs de petites chansons méchantes à la cour de l’espace Mandela.

Fantoches 1.JPG

Samedi 6 août à 17H en salle Arago, le spectacle pour les plus petits (de 2 à 10 ans) : « le village des Treseureux » sera donné par la Compagnie La Cicadelle . A 21H30 sur l’aire de plein air de la chapelle Sant Viçens,  la Compagnie  Gérard-Gérard, se lance dans la création collective avec  Les Fantoches, une sombre histoire dans un bar de nuit avec des types pas clairs, certains gris, certains noirs, ils parlent de la vie, tout ça, ce n’est jamais facile mais quand en plus on complique, et d’ailleurs qui c’est ces mecs qui vivent à contre-jour ? Que mastiquent-ils ? Faut-il un Brevet professionnel pour être fantoche ou un Certificat de décès ?Aussitôt après sur les coups de 23H,  nous embarquons avec Divano Dromensa sur des musiques d’Europe centrale et d’Europe du sud à la Cour de l’Espace Mandela.

Sans oublier deux temps d’invitation à la lecture poétique, les vendredi et samedi à 18H30, dans la cour du Passage des 35 heures, autour de Georges Perec d’une part et de Raymond Queneau et Italo Calvino de l’autre . Ces moments précieux seront animés par Roger PAYrot, Christiane Decerle et Annabelle Garcia.

Pour en savoir plus rendez vous sur le site de la mairie.

HPG

03.08.2010

Les trois jours du théâtre à Estagel...une cuvée très réussie

Une ambiance festive, et de grande qualité artistique  pour cette nouvelle saison offerte par  l'office municipal de la culture sous le signe de la bonne humeur et de l'échange et qu'ont su apprécier les nombreux spectateurs présents pendant ces trois journées.

Tout d'abord les œuvres artistiques qui s'exposent à la salle Mandela ont permis de découvrir les magnifiques faux contrastes entre les paysages des Corbières et ceux de l'Angleterre par Andrew Whittuck, photographe aujourd'hui en résidence  à Dernacueillette. Les peintures de Jacques Rivieccio, étaient tout aussi étonnantes et époustouflantes dans les ombres des verts et marrons de ces bouteilles et autres gisants semblant sortir de  l'ombre de nos souvenirs.DSCN1695.JPG Des moments artistiques trop brefs mais le succès rencontré de ces œuvres avec la population estageloise fait espérer un retour rapide de leurs créateurs dans notre cité.

Les moments de théâtre ont ensuite été à la mesure de ce qui en avait été annoncé. Un pur bonheur linguistique et comique, attendus avec le « Festuc Téatre » que nous avions déjà rencontré l'an dernier. C'est également des moments de découverte dans un humour décapant avec la compagnie « Vaste entreprise » et sa géniale « mastication des morts » dans ce cadre si bien adapté à la scène qu'est  la place de l'église. Et enfin la dynamique troupe des « Gérard Gérard » avait commencé de nous appâter dès le premier soir avec « Pyrame et Thisbe » farce de Shakespeare menée tambour battant dans un jeu incessant où le public devient malgré lui acteur et pour le bonheur de tous. Ce fut donc avec cette même compagnie, un vrai feu d'artifice de jeu de scène  beau et poétique que ce Roméo et Juliette  à la chapelle Saint Vincent. Le ciel magnifiquement étoilé semblait donner la réplique à cette dernière représentation. La réussite de ces trois jours était aussi dans les groupes de fin de soirée. DSCN4316.JPGRenouant avec les meilleurs moments du Colysée, l'espace Mandela nous a enchanté avec des artistes de qualité tel le  groupe Batida et sa musique brésilienne, l'extraordinaire son de cuivre du « comptoir des fous » en passant par le décapant Frédéric Fromet.

Le public ne s'y est pas trompé qui a suivi en nombre ces journées. En effet, pour 10 euros on a pu prendre sa dose de spectacle vivant cette année  et malgré le vent qui n'a pas réussi à  perturber la première soirée. Encore une fois les instigateurs de ces journées : Roger Payrot et Michel Cadé ont  renoué avec la tradition du spectacle populaire dans les lieux quotidiens du village en ouvrant  à tous des représentations de très grande qualité. Rendez vous est donc pris pour l'an prochain.

DSCN4325.JPG
la mastication des morts 1.jpg