04.08.2014

commémoration du centenaire de la mort de Jaurès à la CCAS

P1010135.JPG

C'est dans les locaux de la CCAS qu'un hommage à Jean Jaurès a été donné avec la venue de Georges Sentis historien et auteur d'ouvrages sur la résistance, (1) venu prendre sa retraite dans notre département à  Canet Plage. Pour le docteur en histoire contemporaine, le pacifisme de Jaurès est issu d'une tradition anti militariste du monde ouvrier que l'on retrouvera dans les mouvements de résistance lors de la seconde guerre mondiale. P1010143.JPGEn ce sens , selon lui, on est loin de l'unanimisme médiatico- politique, actuel  sur le nom de Jaurès. POur l'historien, le grand orateur de Carnaux «  emprunte plutôt, aux révolutionnaires montagnards (Robespierre, Saint Just) dans ses idées sur une armée nouvelle, une société plus juste  avec le droit au bonheur pour tous que l'on retrouvera également dans les convictions des résistants FTP du Maquis Henri Barbusse tout proche(2) partisans d'une révolution sociale et pacifiste contenu notamment dans le programme du CNR(3). Avant eux il dénoncera le colonialisme et le système économique capitaliste responsable de la guerre ».Les participants, à la soirée ont ensuite posé de nombreuses questions à M Sentis montrant l'intérêt de tous pour l'histoire et pour ce 70ème anniversaire de la mort de Jaurès.
Hélène Pons Gralet, 1er août 2014     

(1) : http://www.librairiedialogues.fr/personne/georges-sentis/...
(2) : maquis situé entre Millas et Estagel pendant la guerre 39/45, voir aussi : http://www.henri-barbusse.net/
(3) : Conseil National de la Résistance, gouvernement de la Libération

19.07.2014

Honneur à deux jeunes estagelois lors de la fête nationale

Comme tous les ans pour le 14 juillet, le corps des sapeurs pompiers du CIS de l’Agly a été associé à la fête Nationale. Ce fut l’occasion pour le lieutenant Michel Maurisard d’effectuer  des remises de galons pour avancement de grade à Luc Destrade  et Patrick Souret Sergent, à Clément Soler et Bollotte Flavian 1ère classe ainsi qu’à la nouvelle recrue : Arnaud Scrike. Parrallèlement cette année la municipalité a tenu à féliciter deux jeunes estagelois  « qui chacun dans leur domaine se sont illustrés tout au long de cette année scolaire » précisera le Maire, Roger Ferrer . Thibault Tiouri a participé au Concours National de la Résistance et de la Déportation organisé tous les ans par le Ministère de l’éducation nationale et les associations de Résistants et Déportés. Sa copie a été sélectionnée au niveau départemental et il a obtenu une récompense lors de la remise des prix. Clément Branco, qui vient d’obtenir son bac scientifique, va quant à lui rejoindre le centre de formation du PSG Hand Ball Club de Montpellier se mettant  ainsi sur la route étroite du professionnalisme dans ce domaine. Deux  jeunes particulièrement, en pointe dans le village dont il fallait souligner les performances en ce jour de fête nationale
Hélène Pons Gralet, juillet 2014

21.06.2014

une fête des sports très suivie

footPetitjuin14.jpg

Toute la journée du stade au  city stade en passant par le gymnase, les cours de tennis et la piscine, de très nombreux participants et spectateurs se sont retrouvés pour la fête des sports d’Estagel. Le matin le tournoi organisé par l’école de foot a réuni plus de 90 enfants de toute catégorie d’âge, tandis que l’association Estagym était très applaudie dans ses démonstrations de zumba et de gymnastique. La démonstration de kyudo, l’activité  de tir à l’arc japonais, a comme tous les ans rencontré  son public admiratif du niveau de concentration et de maîtrise de soi que déployaient devant eux, les tenants de cette discipline. Les cours de tennis ont ensuite reçu les finales mixtes messieurs opposant les équipes de St Feliu, St Nazaire et les amis de l’UFOLEP où participe le maire Roger Ferrer. C’est à la piscine municipale l’après midi que l’on pouvait retrouver l’école de natation , tandis qu’au gymnase se succédaient tournoi de hand-ball intergénérationnel regroupant parent et jeunes licenciés et tournoi de futsall entre le club du village et les adhérents du PIJ. Pour finir à 18H30 la remise des récompenses précéda  l’apéro qui clôture traditionnellement cette manifestation toujours aussi sportive et conviviale.
Hélène Pons Gralet, juin 2014

04.05.2014

Estagel fête Les Goig dels Ous

P4260071.JPG

La Chorale la Clé des Chants a fêté « pasquettes » et les goigs dels ous à travers les rues du village en commençant bien sur par la mairie ou le premier magistrat Roger Ferrer a remis la « sisteille » à la présidente de la chorale, Claudie Miletto. Ensuite le village a resonné des chants catalans traditionnels pour fêter comme il se doit le culte de la vierge Marie pour les chrétiens, et pour les autres le renouveau printanier et la sortie de l'hiver où la nature renaît. Les chanteurs ont reçu un trés bon accueil des Estagellois. Ils  ont récolté des œufs, de la farine et de l'huile qui ont permis  la confection des fameuses   »bougnettes« et la vente dans tout le village au profit de la chorale.

Jeannot Maillol, Hélène Pons Gralet, avril 2014

  

02.05.2014

un premier mai très revendicatif

P1010003.JPG

C'est au départ de l'hotel de ville que l'on a pu suivre le traditionnel  défilé du monde du travail menée par la CGT locale jusqu'au monument aux morts. Après le dépôt de la gerbe et la minute de silence en hommage aux travailleurs, morts à l'occasion de  deux guerres le cortège a repris sa marche en musique jusqu'à l'espace Mandela. Bernard Bocabarteille, responsable de l'UL CGT  a pris la parole pour remercier les participants . Il a notamment insisté sur la situation particulièrement difficile dans le département aggravée par«  une politique anti sociale  où le fossé se creuse entre le monde du travail  et celui de la finance. La mobilisation est présente en ce mois d'avril le 4 à Paris mais aussi le 6 avec nos camardes catalans, avec lesquels ont se retrouve pour une Europe sociale  ». Un apéritif a clôturé la manifestation qui s'est ensuite prolongé par la paella géante de la section Agly Fenouillèdes du PCF.

Hélène Pons Gralet, avril 2014

27.04.2014

journée de la déportation avec les enfants

P1010003.JPG

A l'ocassion de la journée nationale du souvenir des victimes de la déportation et des morts dans les camps de concentration (1) le défilé parti de l'hotel de ville s'est retrouvé devant le monument aux morts. Le maire Roger Ferrer a demandé une minute de silence à l'assemblée réunie en hommage à ces victimes de la solution finale nazie. Il a rapellé « l'importance que ce type de commémoration avait pour mieux comprendre l'histoire et conséquemment rester vigilant dans les temps de crise actuel où l'ignorance peut amener des forces politiques à banaliser le rejet de l'autre parce qu'il est de culture différente ». Monsieur Muixi, Président de l'association locale des anciens combattants a précisé les noms des estagelois qui ont trouvé la mort dans ces terribles circonstances et ceux qui ont connu l'internement dans les camps . A sa suite trois jeunes écoliers et collègiens (Ludivine, Loutfi et Gregory) ont lu le message du Ministre insistant sur les valeurs de solidarité, tolérance et fraternité à mettre en avant aujourd'hui où les propos xenophobe, raciste et anti sémite semblent se banaliser.
La chorale , la clef des chants, fidèle à ce type de commération a accompagné les pensées de tous dans un très bel hommage musical pour terminer par la Marseillaise sous les applaudissements de tous. Un apéritif a réuni ensuite tous les participants à la salle Arago qui ont continué d'échanger autour du verre de l'amitié.
Hélène Pons Gralet, avril 2014

(1) : instaurée à partir du 14 avril 1954, elle a lieu tous les derniers dimanches du mois d'avrill , c'est une journée nationale française au cours de laquelle est célébrée la mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration nazis, pendant la Seconde Guerre mondiale.,

04.03.2014

Le carnaval à Estagel

IMG_2304.JPG

Comme tous les ans, la municipalité d'Estagel avait convié les enfants et leur parents à un après-midi récréatif pour fêter Carnaval. Dans la salle Arago, une foule  joyeuse et nombreuse a suivi avec beaucoup d'intérêt la représentation donnée par le Théâtre du Réflexe de Canohes.  Le spectacle intitulé « Sébastien et la souris » où intervenait le créateur Georges Pawloff, a ravi petits et grands. A l'entracte un goûter fût servi aux enfants. Le spectacle  a ensuite fait la place à la musique, permettant au plus jeune de danser et jetter les confettis distribués par les adultes. Un moment très sympathique apprécié de tous.