21.08.2010

Le programme de la fête François Arago

IMG_0331.JPG

La municipalité informe sur le programme de la fête du village qui se déroulera du lundi au mercredi les 30, 31 août et 1er septembre prochain. Comme à l'accoutumée la retraite au flambeau le lundi à 21 h donnera le tempo du démarrage de la fête avec la banda « les cargols », suivi à 22 h  d'un bal à la Promenade avec l'orchestre California. Le lendemain matin à 11 h c'est le cortège officiel qui défilera avec les emblèmes au son de la banda « les canaillous » pour rendre hommage à François Arago au pied de sa statue sur la place du village. A 11h 30 la mairie organise une réception des vainqueurs de la Coupe du Roussillon de Tennis de Table et de la Coupe de la Ligue de Rugby à XIII suivie d'une remise du Trophée des Champions de France 49/50 par la Ligue de Rugby à XIII à laquelle tous les anciens d'Estagel XIII sont invités. Ces moments seront clôturés par un  apéritif offert par la municipalité et animé par les « Canaillous ». A 16h 30 sera donné le bal catalan et sardanes avec la «  cobla Millenaria ». A 18h30 : apéritif concert et à 22h : bal avec l'orchestre Newzik. La fête se poursuivra, le mercredi 1er septembre à 18h 30  par un apéritif concert et à 22h  par le bal avec l'orchestre Zénith. Tous les bals sont gratuits.

16.07.2010

Un défilé du 14 juillet sous les couleurs rouges des sapeurs-pompiers

DSCN4252.JPG

C'est sous l'hymne national que le défilé du 14 juillet est parti de l'hôtel de ville, passant par la place du village pour rejoindre le monument aux morts où deux jeunes recrues du contingent des pompiers déposent une gerbe. C'est, en effet, un moment particulier où les soldats du feu font la démonstration de leur force et de leur nombre à la population du canton qu'ils ont vocation de protéger.

DSCN4264.JPGRoger Ferrer, le maire rappelle dans sa prise de parole à l'espace Mandela le rôle indispensable des pompiers et leur dynamisme à la hauteur du rajeunissement des troupes et de l'intégration particulièrement importante des femmes dans le corps estagelois. Le responsable, Michel Maurizard, procède alors à l'organisation de la remise des médailles et avancement des pompiers. Philippe Carrère reçoit ainsi le grade de sergent tandis que Christelle Soler et Stéphane Boussac accèdent eux, à celui de sergent chef. Enfin Gérard Andrio est récompensé de la médaille d'honneur pour ses 20 ans au service des sapeurs-pompiers.  La matinée se termine par un apéritif offert par la municipalité.

13.07.2010

Un repas des voisins cosmopolite

2010_07030131[1].JPG

La place  de l'Eglise s'est à nouveau animé cette année à l'occasion de la fête des voisins. Plus d'une quarantaine de personnes ont partagé un repas composé des spécialités aux couleurs diverses reflétant les diverses nationalités et origines : anglaise, maghrébine, espagnole, française et catalane qui se côtoient dans le centre du village. On a dansé tard dans la nuit autour d'un repas très convivial ou la bonne humeur est de prime. On s'est séparé en ne manquant pas de se donner rendez vous l'année prochaine pour ces retrouvailles aujourd'hui inscrite dans la vie de ce petit quartier.

24.05.2010

Vide-grenier à la Promenade

DSCN3989.JPG

Un lundi de Pentecôte très animé sous les platanes

DSCN3977.JPGLa Promenade affichait complet pour le vide-grenier cette année. Selon les organisateurs plusieurs demandes d'installation n'ont pu être honorées. En effet, fort du succès de l'an dernier c'est  plus de 70 étals qui s'éparpillent sous les platanes pour le plus grand bonheur des chineurs et badauds.

DSCN3986.JPGLa buvette était également prévue et bienvenue pour désaltérer tout le monde en cette journée de mai bien ensoleillée. Un marché traditionnel avec vente de fruits, légumes et producteurs de vin locaux occupe également l'allée des tilleuls et le boulevard Jean-Jaurès : de quoi attirer de nombreux curieux et acheteurs qui n'ont pas manqué le rendez vous, en ce jour de fête dans la cité estagelloise.

03.05.2010

1er mai sous le signe de l'innovation ?

DSCN3833.JPG

La mobilisation populaire a été une fois de plus à la hauteur dans notre cité pour cette journée symbolique des travailleurs où les organisations syndicales et politiques de gauche appelaient à manifester. L'innovation était à Estagel au rendez-vous de cette année : dès la veille au soir, le bal du vendredi à destination des jeunes et avec le DJ « Niko » a  permis de renouer avec les traditionnelles festivités du 1er mai.

Le défilé de la matinée, avec près d'une centaine de personnes est parti de la mairie vers 10 h 30 en suivant la voiture sono entonnant entre autre, le répertoire de Jean Ferrat. DSCN3843.JPGAu monument aux morts après la minute de silence, c'est la Marseillaise suivie de l'Internationale que nous avons pu entendre. Ici la nouveauté était de revoir tout au long du trajet la vente du muguet par  les militants de la CGT et particulièrement Hélène et son panier qui a eu beaucoup de succès. Après l'apéritif à la salle Mandela offert par la mairie, on pouvait rejoindre à la salle Arago « les camarades »  pour  le repas fraternel traditionnel où Dominique Poirot, secrétaire de la section Agly Fenouillèdes a rappelé les revendications de son parti  sur la  retraite, les services publics...Roger Ferrer qui n'oublie pas ses origines très récentes d'actif militant CGT a interpellé l'assistance sur la nécessité de mobilisation face à « la criminalisation de l'action syndicale » et notamment sur le combat que  mène dans les PO, Philippe Galano, ancien conseiller régional « qui  refuse le test ADN et est traité comme un criminel suite à son investissement syndical militant ».DSCN3853.JPG

Et pour finir on innovait également dans les assiettes puisque la traditionnelle grillade a été remplacée, cette année, par une gigantesque paella.

29.04.2010

Journée nationale des victimes de la déportation

le maire et rosy jourdeporteAvril10.jpg

Une cérémonie émouvante.

Dimanche 25 avril à l'occasion de la journée nationale du souvenir des victimes de la déportation et des morts dans les camps de concentration, un groupe important de nos concitoyens se sont retrouvés devant le monument aux morts. Le maire et son conseil municipal étaient présents. Après le discours de Roger Ferrer ce fut au tour de Rosy Maillol, fille de déportée de procéder à la lecture de la sombre  liste des estagellois déportés ou internés.

Le groupe vocal la Clef des chants a ensuite interprété le chant du marais, hymne de la déportation, puis  la Marseillaise. La cérémonie s'achève  à la salle Arago pour un vin d'honneur  organisé par la municipalité.

12.09.2009

La fête Arago du 31 août 2009

IMG_0358.JPG

Le maire, Roger Ferré remet la médaille de la ville à Roger Capell devant le planxot.

DSCN3058.JPG

Même si le stress de la vendange était  perceptible car les premiers raisins ont déjà été coupés dans la commune aux alentours du 15 août, la fête Arago, reste toujours  un moment  important de la sociabilité du village.

C'est l'occasion pour les nombreux « exilés » de retrouver famille et amis. C'est le moment pour les cuisiniers plus ou moins aguerris de régaler leurs  invités avec la « bouillinade » de « llangoste » et autre sauce à l'américaine. Et c'est surtout, pendant trois jours, pour tout le monde ce rendez-vous à la fraîche sous les platanes de la promenade pour refaire le monde et surtout anticiper la vendange entre amis et voisin, emmener les enfants aux manèges et surveiller de loin les « ados » aux auto-tampon.

Cette année c'est la retraite aux flambeaux portés pas les enfants de la commune qui va sonner le démarrage des festivités dès le dimanche soir. Comme un avant goût de spectacle son et lumière avec la  banda « ail y oili beach » et les pétarades de mini feux d'artifices. Mais c'est le lendemain que la spécificité du village se donne à voir avec le défilé du conseil municipal porteur des emblèmes, devant  la statue de François Arago commémorant ainsi l'attachement républicain qu'Estagel a dans l'histoire contemporaine, porté avec fierté.

IMG_0320.JPGLa fin de la matinée fut également l'occasion de célébrer un autre natif d'Estagel pour ses exploits rugbystiques. A 11 h 30, le maire Roger Ferrer a remis la médaille de la ville à Roger Capell, champion de France avec l'USAP en 1955. Ce fut l'occasion pour tous d'admirer le « planchot ». L'après-midi a permis au Foment sardaniste d'Estagel d'entraîner une bonne partie des participants dans les sardanes jouées si merveilleusement par les Combo Gili. Pendant ces trois jours  de fêtes où  tout le village, y compris les cafetiers, se rassemble en bord de rivière à la Promenade, beaucoup prennent prétexte de l'agréable fraicheur de ces dernières soirées d'été  pour se restaurer de frites et grillade sous les platanes en attendant la suite du programme de nuit.

Le spectacle du premier soir avec l'orchestre Thierry Tacinelli a permis une rétrospective musicale pour les parents, le bal qui a suivi a rassemblé tous les âges ainsi que celui du lendemain avec Sidéral. Comme tous les ans au village, les bruits de la fête s'achèvent en ce 1er septembre pour laisser la place à ceux des tracteurs et aux grondements de la cave, porteurs des espoirs d'une récolte la meilleure possible.