29.12.2013

La polybenne pour un village plus propre

Depuis quelques jours la commune s’est équipée d’une polyybenne permettant un ramassage plus rationnel et plus économe des déchets. En effet livrée avec trois bennes ; l’engin va pouvoir optimiser le ramassage de la balayeuse. Deux bennes vont être déposées à des endroits distincts du village : au stade pour la tonte de le pelouse et des environs, aux ateliers pour les gravats . La troisième restant sur le camion pour le ramassage itinérant. AU total la polybenne équivaut à un gain de temps conséquent. Par ailleurs, une plus grande utilisation de la benne va permettre aux employés municipaux d’optimiser leur travail quotidien et d’aller vers toujours plus de propreté dans les rues du village.

Hélène Pons Gralet, décembre 2013

20:50 Publié dans MUNICIPALITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

28.12.2013

L'espace Mandela expliqué aux écoliers

Hommage a Mandela 2.jpg

Les trois classes des grands de l’école primaire se sont associés tout récemment, aux commémoration en l’honneur de Nelson Mandela. Convié par le maire d’Estagel à l’espace portant le nom du grand homme, les 80 élèves de CE2 au CM2 ont suivi avec attention les explications de Roger Ferrer sur la vie de « Madiba ». Le premier magistrat de la ville leur parla de  «  l’emprisonnement pendant 27 ans, de sa libération en 1990 et son accès à la Présidence de l’Afrique du Sud » Il expliqua «  L’apartheid ségrégation des noirs vis-à-vis des blancs et la mobilisation en Europe et en France pour soutenir le plus vieux prisonnier du monde. C’est ainsi qu’à Estagel en 1986, la municipalité de l’époque décida de baptiser  la salle Mandela pour s’inscrire dans la lutte pour sa libération ». Après avoir respecté une minute de silence les enfants ont déposé un bouquet de fleur et un portrait de Mandela dans la salle. A l’extérieur,  le Maire leur a commenté la fresque hommage à Mandela et à l’humanité. Cette peinture murale qui sera réalisée en 1987 par un peintre de Caudiès symbolise  les quatres couleurs des hommes sur la planète qui pourtant ont les mêmes ombres. Une journée riche d’enseignement pour les élèves qui avaient préparé avec leur professeur la rencontre en classe. Ils ont posé beaucoup de questions sur la personnalité de Mandela, la situation d’Apartheid montrant ainsi, leur fort intérêt pour ces questions d’histoire très récente.
Hélène Pons Gralet, décembre 2013

19.11.2013

Le souvenir français : inaugurations du 11 septembre

P1010021.JPGh

Les principales voies  du nouveau lotissement ont été inaugurées lors des cérémonies du 11 novembre.  Le conseil municipal a choisi d'appeller l'artère d'accès : « Souvenir Français ». Le Maire   reprenant la phrase de l'historien Ferdinand Lot,    »la perte de mémoire du passé est sans doute la pire infortune qui puisse frapper un peuple » a ensuite rappellé les souvenirs de Guy Mocquet militant communiste fusillé en 1941 à Châteaubriant et dont la rue initiale porte son nom. Il a ensuite expliqué rapidement les biographies des deux autres personnages qui vont donner leur nom à ces nouvelles rues du village.  Marcel Barrère, tout d'abord,  déporté en 1941 vers l' Algérie et qui revint après le débarquement allié en Afrique du Nord en 1945. Il sera alors élu conseiller général du canton. Mais aussi son compagnon de lutte : ANtonnin Barida, élu du Front populaire et maire d'Estagel, jusqu'en 1941 où ils sera déchu de son mandat par le gouvernement du Maréchal Pétain. C'est à son initiative que l'eau potable a été mise en place dans la commune. Roger Ferrer clôture son discours en précisant que  »fidèles à nos idéaux, nous avons souhaité garder le souvenir de deux personnages ayant œuvré pour notre commune, pour nos habitants. ».Il remercie les membres des familles Barida et Barrère présents pour ces moments de souvenir et d'émotion. En coupant le cordon il  n'oublie pas non plus de présenter l'ensemble des entreprises qui ont pris part à la réussite de ce projet de lotissement. Les participants  se sont ensuite rendus à l'espace Mandela pour un apéritif offert par la mairie.
Hélène Pons Gralet, novembre 2013

10.11.2013

Les rythmes scolaires en débat à Estagel

P1010092.JPG

Dans la salle du conseil municipal s'est déroulé un conseil d'école  commun au primaire et à la maternelle, en présence des élus et de l'Inspecteur de l'Education nationale de la circonscription(*). Cette rencontre peu habituelle marquait le démarrage des discussions officielles sur l'application de la réforme. Il s’agissait plus spécifiquement de l’organisation des journées de classe  les mercredis matins à compter de septembre 2014 comme le prévoit la nouvelle loi d'orientation. . Monsieur Boyer ,Inspecteur de l'Education Nationale, rappelait que les textes imposaient neuf demi journées pour les apprentissages soit un total de 24 H hebdomadaire et l'introduction d'activités péri scolaires et Culturelles (APC) pour 3H dans la semaine . Celles ci doivent être prises en charge par la commune. SI l'on sait que l'école ouvrira le mercredi matin, beaucoup d'incertitudes existent encore sur les modalités d'organisation. En effet on ignore encore les aménagements qui seront pris par l'agglomération de Perpignan concernant les transports scolaires ainsi que ceux du conseil général pour faciliter ou non l'accès d'une restauration éventuelle les mercredis à midi. Ors ce sont justement ces domaines qui inquiètent les parents d'élèves réunis ce jour là. Ils ont par ailleurs souligné leur crainte de voir l’important dynamisme associatif de la commune touché par la déperdition des activités consacrées jusqu’ici aux écoliers les mercredis. Le maire, Roger Ferrer a assuré les participants que le débat était ouvert et que cette rencontre n'était que le début d'une série qui devraient permettre de répondre aux mieux aux exigences d'une meilleure éducation des enfants.
Hélène Pons Gralet, novembre 2013

(*) : Etaient également présents à cette réunion : en tant que réprésentants des parents d'élèves : Mmes Grunherts, Merelle, Hugues et Soler ; en tant que professeurs d'école les deux directrices de la maternelle : Mme Bonilla et de l'élémentaire Mme Barchet ; en tant qu'élus à la commune : Mmes Jacob et Wolff ainsi que Mme Solana, Responsable des services communaux

14.10.2013

la mini benne dans les petites rues d'Estagel

 

P1010024.JPG

La commune d’Estagel a inauguré ce lundi 14 octobre, le passage de la mini benne à ordure dans les rues les plus étroites du village. Mis à disposition spécifiquement pour notre village et celui de Rivesaltes, par les services de l’agglomération Perpignan Méditerrannée, cet engin permet  de résoudre une partie des points noirs du ramassage. « En effet, dans les conditions actuelles », souligne Roger Ferrer, le Maire : « ceux-ci présentent des situations accidentogènes qu’il était urgent de résoudre ». Par ailleurs, le Maire précise qu’il s’agit également de «  rendre un service à des personnes à mobilité réduite habitant  dans ces voies, difficile d’accès, comme les rues Philippe Morat et Lamartine. Ces personnes âgées, le plus souvent n’auront plus ainsi à traîner leur poubelles sur plusieurs mètres pour les rendre accessible aux employés ramasseurs ». En effet, cette micro benne à compaction de 5 mètres cube, et qui transporte 1 tonne 2 n’a qu’une largeur de 1m85 soit 40 cm  de moins que  la benne classique. Pour les usagers, les tournées sont programmées les mêmes jours à savoir les lundi , mercredi et vendredi. IL s’agira pour les trois agents concernés, de mettre en place une nouvelle organisation ces jours là avec l’utilisation en suivant, des deux bennes pour la collecte. Après cette mise en place, est programmée dans la foulée, la sortie d’une polybenne, prise en charge par la commune cette fois ci et qui permettra de mieux traiter les divers déchets incombant aux services municipaux (déchets verts, balayeuse etc…).

Hélène Pons Gralet, octobre 2013

12:10 Publié dans MUNICIPALITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

13.10.2013

Dernières étapes vers le PLU (Plan local d'urbanisation)

DSCN2920.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les prévisions en matière d' aménagement et d' urbanisme pour la commune d' Estagel entrent dans leur phase finale. La municipalité informe ses concitoyens qu'ils peuvent venir consulter  le Plan d' Occupation des Sols  remanié en Plan d' Aménagement et de Développement Durable. Un registre est  à leur disposition où il peuvent  faire part de leur remarques et consulter les documents, aux heures d' ouverture de la Mairie. Dans cette révision du POS qui a l' issue de la procédure deviendra donc Plan Local d' Urbanisme (PLU), ont été approuvé l' essentiel du zonage à venir. Ainsi en est-il de la réalisation d'une zone économique à l' entrée du village. Cette zone, qui ne sera autorisée qu'à l' approbation définitive du PLU, doit permettre de dynamiser le commerce local. La commune garde la prérogative du choix d' implantation des professionnels dans cette zone. Le Maire, Roger Ferrer tient « à ce que ces installations soient faites en concertation avec les commerçants du village et qu'en aucun cas elle ne puissent faire d' ombre à l' existant ». C'est d'ailleurs l' occasion pour certains d'entre eux de pouvoir agrandir leur surfaces afin de mieux répondre au développement démographique des années à venir. Parmi les nouvelles demandes d'implantation, celle d'un marchand de chaussure et d'une boucherie ont particulièrement retenu l'attention de la commune car elle correspondent à un réel besoin des consommateurs estagelois. Dans le cadre de ces prévisions d' aménagement que vous pouvez consulter en mairie, est également prévu : l'acquisition de terrain pour la réalisation de parking supplémentaire, la continuation du chemin « lou pla », la création d'une dalle sous le parking couvert pour la réalisation de salles supplémentaires pour un meilleur fonctionnement des associations de la commune...
HPG

11:28 Publié dans MUNICIPALITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

15.09.2013

Inauguration de l'espace Jean Ferrat

SH100532.JPG

Dans le cadre du 6ème forum des associations, la municipalité d'Estagel a procédé à l'inauguration du tout nouvel espace Jean Ferrat. Le maire dans son discours précisait «  que la ville d'Estagel n'est pas un parent pauvre en matière associative puisque plus d'une trentaine régies par la loi de 1901, sont à ce jour au service de la population et 22 d'entre elles sont réunies aujourd'hui ». Il ajoutait que  ce forum était l'occasion d'inaugurer ce bâtiment où les associations auront toute leur place. En effet, cet édifice  acceuillera dans ses 5 salles : l'école de musique, la chorale, la gym etc...Le premier magistrat de la ville ajoutait «  que le choix du nom de Jean Ferrat à cet édifice, est un acte fort de notre engagement politique, pour rendre hommage à celui qui a mis son cœur et sa plume au service des grandes idées ».  Après avoir remercié les artisans et entreprises qui ont réalisé les travaux, le maire a coupé le ruban sous les applaudissements de tous. La cérémonie ne pouvait se terminer sans que la chorale n'entonne quelques refrains de l'ardéchois que tous ont repris.
Hélène Pons Gralet, septembre 2013

21:22 Publié dans MUNICIPALITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |