24.02.2013

Le programme des Dyonisiades en mai 2013 à Belesta

Dionysiade 2013 reunion preparatoire[1].JPG

La réunion préparatoire pour la 20e édition  des Dyonisiades 2013 intitulée «  A travers les âges » s'est, tout récemment, déroulée à  Belesta, lieu où la manifestation se tiendra le dimanche 19 mai prochain. Roger Ferrer, maire d'Estagel et président du Syndicat Agly-Verdouble a rappellé qu'il s'agissait d'un « evènement promotionnel, aujourd'hui  labellisé Vignobles & Découvertes et Sud de France . Il s’adresse aux caves de la vallée de l’Agly et aux producteurs. »

Ainsi les Dionysiades sont organisées chaque année au mois de mai, dans un village différent du territoire Agly-Verdouble pour une journée ouverte à tous.
Dionysiade 2013 reunion preparatoire 1[1].JPG
Cette année outre le Syndicat Agly-Verdouble, la commune de Bélesta,  les les caves de la Vallée de l’Agly, d'autres organisateurs vont pretter main forte comme : le Château-Musée, l’hôtel-cave Ribérach et le restaurant de la coopérative. A l'ordre du jour de cette réunion était prévus : la présentation du programme, les conditions d’engagement des caves et des producteurs, le budget prévisionnel, la promotion et la communication. Nicole Sarda (directrice) et Stéphanie Catala (chargée de mission tourisme au Syndicat Agly-Verdouble ) ont présenté les points forts de cette journée. Découverte du patrimoine historique de Bélesta  : le Château-Musée, la grotte, le dolmen.

Des animations spécifiques seront organisées pour célébrer la 20e édition et notamment celle concernant les  amphores « néolithiques ». Ces réceptacles de VDN ambré élaborées par Jean-Marie Giorgio, il y a 10 ans, lors de la Dionysiade 2003 à Bélesta seront, en effet, réveillées pour l’occasion. Sont également programmé : le traditionnel concours de dégustateurs pour les amateurs et les initiés, des apprentissages à la dégustation, gratuites, pour les néophytes ainsi que le traditionnel marché de terroir toute la journée. C'est aussi l'occasion de rencontrer les vignerons de la Vallée et de déguster  le repas accompagné des meilleurs vins de l’Agly, par le chef cuisinier Laurent Lemal du restaurant la Coopérative.

Un programme très alléchant en perspective. POur en savoir plus sur les réservation (notamment repas et concours) contacter  Stéphanie Catala, au PAYS TOURISTIQUE AGLY-VERDOUBLE - Centre Aragon - 66310 ESTAGEL - 04 68 29 10 42 –

26.01.2013

Bénédiction du vin nouveau à la chapelle Saint-Vincent

P1010007.JPG

La Saint-Vincent est l'occasion de la traditionnelle manifestation religieuse de bénédiction du vin  nouveau à la chapelle. L'ensemble des caves coopératives et particulières(1) sont sollicitées pour apporter un échantillon de leur nectar que le prêtre Pierre Regnier va bénir à l'occasion d'une des rares messes rendue dans cette magnifique chapelle Saint Vincent.

Pour l'organisation le groupe des bénévoles composé de Bernadette Lefebvre, Lydie baissas, Anne Dedecker, Michèle Briu, Jean Marie Sire, Louis Berga, Josette Jopart, Estival françoise et Arlette Torreilles s'activent en amont pour les préparatifs : sollicitation des caves, décoration , fleurissement de l'espace et bien sûr mise en place de l'apéritif qui suit la cérémonie. C'est grâce à eux que perdure une tradition, très souvent disparue ailleurs et  qui pourtant s'inscrit dans  le paysage culturel viticole du village où le recours au religieux était souvent le recours ultime pour la protection de la récolte. On pouvait également entendre La chorale la Clef des chants qui pendant la messe et la vénération des reliques de Saint Vincens a entonné des chants anciens et notamment les « Goigs ». Tous souhaitent ainsi  que le millésime 2012 soit  une année exceptionnelle et pour finir vont partager le verre de l'amitié .

P1010010.JPG(1) : les caves participantes à la bénédiction : La cave coopérative « Les vignerons des côtes d'Agly », le Domaine Bousquet, Le Domaine Coumelade, Le Domaine des Schistes, Le Domaine Deveza, Le Domaine du mas Lavall, le Domaine fontanel

28.10.2012

Les montagnards suisses à la découverte de nos vallées

IMG_3541.JPG

Un petit groupe de 14 personnes, issu du club alpin suisse, section genevoise ont découvert avec beaucoup de plaisir notre arrière pays. Hébergé au gite de la « Demeure Saint Vincent » en plein centre d'Estagel, ils ont pu apprécier la vie de village entre deux randonnées.  En effet, tous les matins, guidé par Bernard Chambon, estagelois d'adoption et un peu suisse de cœur, le groupe  est parti à la découverte  de la Tour de Força Réal, des Crêtes de Vingrau et le musée de Tautavel, de la chapelle de Trémoine et de  la côte rocheuse autours de Collouire. Et bien sûr ils ne pouvaient pas partir d'ici sans une visite plus poussée du formidable terroir viticole de l'Agly qu'ils ont ainsi pu découvrir lors d'une balade vignerone et d'une dégustation très appréciée.  Au total sur la semaine, c'est 3000 mètres de dénivelé et près de 90 km, mesuré par le métronome Jean Ulrich qu'ont parcouru nos courageux montagnards à travers nos sentiers vallonés et souvent pierreux. Enthousiasmés par les paysages et l'accueil ils se sont promis de revenir.
Hélène Pons Gralet

03.04.2012

Apprentissage à l'oenotourisme à Estagel

DSCN4590.JPG

Pour la deuxième année consécutive, le syndicat Agly Verdouble, recevait le groupe d'adultes en formation au CFPPA de Rivesaltes pour une semaine sur l'oenotourisme. Une journée entière était consacrée à la rencontre des professionnels locaux et collectivités   inscrits dans différentes initiatives qui ont permis à Estagel d'obtenir le label « Vignobles et découverte -Perpignan- Méditerranée-Rivesaltes ». La visite de « La Demeure Saint Vincent », ancienne étude notariale transformée en chambre d'hôte a été l'occassion de mieux comprendre les enjeux d'un accueil de qualité, sous l'égide des « Gîtes de France » et le choix dans l'oenotourisme.DSCN4601.JPG

M. et Mme Henry, propriétaire ont en effet expliqué « les formules week end mise en place avec un vigneron local ou simplement une liaision de proximité qui permet à la clientèle de découvrir les richesses viticoles de notre région ». Puis ce fut le passage à l'acte : initiation à la dégustation par le vigneron et explication de sa démarche en culture biologique associée à la rencontre directe des consommateurs. L'après midi permettra au groupe d'échanger avec Raymond Manchon, élu et vigneron.

Le premier adjoint d'Estagel va ainsi leur présenter le train du Pays cathare et du Fenouillèdes et les actions touristiques menées dans son cadre. La  journée se termine sur une réunion de travail pour préparer les Dionysiades de mai 2012 à Ansignan et auxquelles va participer le groupe de stagiaires rivesaltais.

18.02.2012

La 19ème édition des Dionysiades en préparation

R-union g-n-rale Dionysiade 2012[1].JPGTout récemment  a eu lieu la première réunion préparatoire générale de la Dionysiade 2012  dans la salle de la Mairie à Ansignan, village d'accueil de la manifestation cette année. Evènement promotionnel labellisé Vignobles & Découvertes et Sud de France cette manifestation s’adresse aux caves de la vallée de l’Agly et aux producteurs . Il permet de proposer des découvertes
gustatives et une mise en valeur du patrimoine viticole et naturel.
Les Dionysiades sont organisées chaque année au mois de mai, dans un village différent du territoire Agly-Verdouble.  AInsi pour le dimanche 13 mai un pré programme a été dévoilé lors de cette première réunion de préparation par les organisateurs  des Dyonisiades 2012 : Mauricette PELISSIER (Mairie d’Ansignan), Roger FERRER (Président du Syndicat Agly-Verdouble) et Stéphanie CATALA (Chargée de mission tourisme au Syndicat Agly-Verdouble)..La journée commencera  avec le traditionnel concours de dégustateurs de vins de la vallée de l’Agly et celui consacré aux  néophytes mais aussi les jeu-découverte pour les enfants , une balade  commentée autour du village d’Ansignan et un rallye patrimoine. Cette 19ème édition fera également la place  toute la journée au marché de terroir, moment également de rencontre avec les vignerons de la Vallée de l’Agly et les producteurs lors de dégustation-vente et du repas champêtre. Pour tout contact : Syndicat Agly-Verdouble – Centre Aragon – 66310 ESTAGEL Tél : 33 (0)4 68 29 10 42

Hélène Pons GraletR-union g-n-rale DIonysiade 2012-[1].JPG

 Les participants à cette réunion : AESCHBACHER Michèle Adjointe au maire Cases de Pène
 CAILLENS Bernard Adjoint Mairie Caramany,CALVET Guy Maire de Saint-Arnac
DOMINE Mechthild Conseillère Mairie Trilla, FABRESSE Didier Domaine Fabresse
FOURCADE Didier Maire de Trilla,GAUBY France Comité Départemental du Tourisme 66
JODAR Pierre Cave coopérative Cases de Pène,MARQUET J-Claude Mairie Bélesta
MARQUIER Marine Syndicat d’Initiative Maury,MAUURY J-Louis Conseiller Municipal Ansignan
MAURY Rudy Conseiller municipal Ansignan,MEROU Hélène Cave coopérative Cases de Pène
MORIN Roger Maire Bélesta,PELISSIER Mauricette Maire d’Ansignan
QUESADO Adjoint Ansignan,TAILHAN Olivier CFPPA Rivesaltes

09.02.2012

Le Front de gauche à la rencontre des viticulteurs

DSCN4381.JPG

Tout récemment, à l'initiative de la section Agly Fenouillèdes du parti communiste français, une « rencontre citoyenne » était organisée à Estagel sur les questions de la viticulture, à  l'occasion de la venue dans notre département de Xavier Compain  responsable des questions agricoles au PCF et conseiller de Jean Luc Mélanchon .

C'est autour d'un casse croûte à midi, dans la salle Mandela que s'organisa les premiers échanges avec les viticulteurs où le responsable politique développa les arguments du Front de gauche «  pour une agriculture écologique et créatrice d'emplois, des campagnes vivantes, une alimentation de qualité pour tous ». Il fut beaucoup question des maux causés par la libéralisation de l'agriculture «  qui engendre baisse des prix pour le paysan et dépendance accrue de tous vis à vis de l'industrie agro alimentaire et de la grande distribution ».

DSCN4392.JPG

En début d'après midi, la visite dans la cave d'un vigneron en culture biologique rappelle l'importance de ce choix parmi les petites exploitations et les nouvelles installations en viticulture dans le département. DSCN4376.JPGCela  permet à Xavier Compain de préciser  « que l'Europe agricole doit se fixer des objectifs de rémunération du travail, de développeemnt de l'emploi et d'un mieux vivre environnemental». Françoise Fiter, candidate aux législatives, accompagnée de son suppléant, Patrick Cases, maître de chai à la cave Arnaud de Villeneuve de Rivesaltes,  abordera la question des faibles revenus agricoles «  et l'intérêt de s'inscrire dans une politique agricole de gauche audacieuse, permettant de recréer des emplois dans nos villages,chiffrés à 300 000 pour le pays ».

Enfin l'abandon de la préférence communautaire et de la régulation des marchés est accusé de « favoriser la concentration de la production et de la propriété, rendant de plus en plus difficile l'accès des jeunes au métier de paysan ». C'est ainsi que « le monde agricole  perd toujours plus de son savoir faire traditionnel au détriment de l'environnement et de la santé publique » rapellera le maire d'Estagel également présent à cette rencontre. En efffet, la viticulture locale s'inscrit dans ce schéma qui a vu disparaître les unes après les autres les petites « coopé » villageoises pour céder la place à des unités de productions toujours plus importantes.

Parmi elles la cave des vignerons des côtes d'Agly à Estagel qui dans ce contexte paradoxal a pourtant  avancé sur la qualité comme le soulignera dans l'après midi, monsieur Galangau le directeur recevant à sont tour la délégation du PCF. S'étant également déplacé pour l'occasion,  Nicolas Garcia, maire d'ELne  déplore alors, que « la diminution du nombre d'agriculteurs n'ait pas suivi l'effort qualitatif. Le producteur est celui qui reçoit la portion congrue due à ces progrès ». Et pour finir sur une note positive, cet  après midi riche en discussion, Monsieur  Compain soulignera le terrain d'entente  dans la profession sur la nécessite d'une régulation des marchés agricoles et de celui du vin en particulier pour sortir de « la jungle économique ».

Pour aller plus loin sur les propositions du Front du Gauche sur les questions agricoles :cliquez ici  

15.11.2011

Le conseil général se félicite des bons résultats de la cave coopérative d'Estagel

DSCN4084.JPG

La présidente du conseil général des Pyrénées-Orientales est venue à la rencontre des vignerons des côtes d'Agly. Elle tenait à les féliciter pour les nombreux vins primés et ce faisant les remercier pour leur contribution  à l'image de qualité des vins du Roussillon. Ce fut également l'occasion pour Hermeline Malherbe, accompagnée de Pierre Estève, conseiller général du canton de Saint-Paul-de-Fenouillet et chargé du pôle agriculture, de procéder à une visite globale des lieux et d'entendre les responsables locaux de la viticulture expliquer pourquoi cette vallée est la plus qualitative du département. 

DSCN4079.JPGAinsi le directeur M. Galangau rappelle que « la force de ce terroir c'est sa diversité : des marnes noirs, en passant par les schistes et l'argilo calcaire permettent de jouer sur les assemblages et de proposer au consommateur une palette large où chacun peut trouver son bonheur en vin fruité, tanique, minéral , aromatique etc... ».

La cave regroupe des parcelles qui s'étendent sur plus de 40 km d'Espira de l'Agly à Caudiès de Fenouillèdes et   « s'est lancée très tôt dans la culture raisonnée en 2001 sans attendre le Grenelle de l'environnement »  précisera Francis Bonnet, le président. C'est d'ailleurs cette démarche avant-gardiste qui les a naturellement fait opter, pour une conversion en culture biologique depuis 2009, d'une partie du vignoble. «  90 hectares sur les 3100 que totalise la cave, soit environ 10% sont cultivés en bio, avec pour objectif d'atteindre les 150 hectares » dira le président.

La délégation de l'assemblée départementale est alors, invitée à découvrir le tout nouvel égrappoir, à tri sélectif : un pas de plus dans l'amélioration de la qualité, des  rouges notamment. Sur la commercialisation le directeur précise le choix d'une «  politique de redynamisation des points de vente et le développement des commerciaux en France dans les régions du Nord Pas de Calais, Bretagne, l'Est et l'AUvergne, traditionnellement amatrices des vins du Roussillon. AU total, cette orientation dans la vente directe mise en place, depuis 1998 explique aujourd'hui près de 55 % du chiffre d'affaire ».

Sur cette question Pierre Estève donnera l'information de«  l'installation prochaine d'une plateforme de transport pour faciliter les acheminements de vins et surtout en faire diminuer le coût. DSCN4059.JPG De la cave l'ensemble du groupe s'est ensuite déplacé au caveau, situé sur la route de Maury, pour y déguster un échantillon de ces nectars produits par les vignerons des côtes d'Agly que tous ont unanimement  apprécié, clôturant en grande convivialité cette rencontre.