22.11.2015

MOLIERE AVEC LA COMEDIA DE TAUTAVEL

une scène de la soirée théâtrale.jpg

 

Le samedi 7 novembre, la Comédia de Tautavel a fait vibrer de son talent la Salle Arago en jouant « le malade imaginaire ».
Rappelons pour l'anecdote, que Molière vécut ses derniers instants en jouant cette pièce interrompue par un malaise qui lui fut fatal quelques heures après. Cette troupe amateur de la Comédia de Tautavel, dirigée avec brio par Christiane Decerle(« Les Sorcières de l'Agly ») n'a vraiment d'amateur que le nom. Sept comédiens et comédiennes ont joué ... 12 rôles pendant 1 h 30 non stop, avec générosité et enthousiasme, devant un public de connaisseurs. Ces passionnés de théâtre, visiblement heureux, répètent toute une saison pour mettre au point un spectacle annuel qu'ils interprètent à plusieurs reprises à partir de l'été. Avec  cette comédie de Molière, la barre était très haut placée, et ils l'ont franchie avec panache.
Citons leurs noms : Gaby Raimon, Nathalie Homédès, Michèle Fusier, Claude Moralès, Lilian Grau, Camille Prédal, avec une mention toute particulière à Nathalie Teyssier, éblouissant et étonnante interprète d'un Argan plus vrai que nature.
Prochaine représentation : le samedi 21 novembre à Maury.

03.07.2015

PAPA EST MORT PAR LE THEATRE DE LA REMISE

Les jeunes acteurs saluent l'assistance, heureux de leur interprétation (2).JPG

Ce jeudi 2 juillet, nombreux été le public sur les gradins du magnifique site de la Chapelle Saint Vincent, pour voir et apprécier les jeunes acteurs du Théâtre de la Remise d'Estagel. Ceux-ci interprétaient une pièce de Roger Payrot et Pierre Habet, intitulée «  Papa est mort », qui retraçait l'histoire de la famille royale de Mycènes en Grèce.
L'histoire : c'est ainsi qu'Agamemnon, roi de Mycènes, comme le préconisait les oracles, a sacrifié sa fille Iphigénie, pour faire lever les vents, et conduire l'armée des Grecs vers la ville de Troie. En son absence, sa femme Clytemnestre prend le pouvoir à Mycènes, s'offre un amant, Egisthe, et envoi son dernier fils Oreste chez un lointain  parent  afin de régner seule sur le royaume. Elle attend le retour de son royal mari pour l'assassiner, lui et tous les rescapés de la guerre de Troie. Mais, il lui reste deux filles, Chrysothémis et Electre, qui avec le retour d'Oreste, vont venger leur père en tuant leur mère Clytemnestre, aidés dans leur mission, par leur cousin Pylade, tout dévoué à Oreste.
Cette magnifique pièce, a été merveilleusement interprétée par les jeunes acteurs locaux, qui ont été fortement applaudis par une assistance enthousiaste.
                                                                                                                                                  J.C. M

07.08.2014

L'attentat au Festival du théâtre...

AV (29 of 43).jpg

L’inauguration des 3 devenus 4 jours du théâtre estagelois  s’est déroulée dans la cour de l’espace Mandela en présence des élus et des organisateurs du festival et de nombreux participants.  Roger Ferrer le maire a exprimé « sa satisfaction à l’organisation de ces  précieux moments culturels où Estagel se découvre des espaces scéniques fabuleux et attire des spectateurs qui enfin le temps d’une après midi, d’une soirée se posent dans le  village ». Roger Payrot, le Président de l’Office Municipal de la Culture qui organise la manifestation a expliqué les choix plutôt tragédiens et violents dans la programmation : « non le théâtre n’est pas que du comique et du burlesque : il y a aussi de très bonnes pièces dramatiques ou qui parlent des problèmes  de notre société. Et notre choix se porte aussi sur le talent d’un certain nombre d’auteurs et interprètes  » .

AV (34 of 43).jpg

On pourra également  assister aux drôleries de la troupe des catalans et les après midi profiter des douceurs poétiques des spectacles pour les plus jeunes . Après les discours, le temps n’était pas encore à la tragédie, bien au contraire, puisque les jeunes du PIJ avaient prévu un apéritif  plein de découvertes gustatives fortement appréciées. Ce n’est qu’à 21H 30 que  « l’Attentat » s’est produit  dans le haut lieux de la Chapelle Saint Vincent. Spectacle captivant  et excellemment mené par une troupe de 8 acteurs qui ont emporté leur public pendant 2 heures dans le conflit israélo-palestinien à partir de la quête d’Amin, chirurgien arabe naturalisé israélien, dont la femme vient de mourir en kamikase.  La troupe fut ovationnée par les nombreux spectateurs présents ce soir là et l’intervention d’un des acteurs pour rappeler la lutte actuelle des intermittents a fait redoubler les applaudissements de la salle. Finalement si la dureté de la programmation promise,  a cette couleur  d’humanité on ne peut qu’en redemander.

Hélène Pons Gralet, août 2014 photos de Lionel Moogin

19.07.2014

Les 3 et 4 jours du théâtre à Estagel du 6 au 9 août 2014



Bal naturel 2.jpg

Inscrit maintenant dans le patrimoine culturel de la cité estageloise, le festival de théâtre comptera cette année un jour supplémentaire. Au bout de 6 ans, la manifestation s’installe sur 4 et non plus 3 jours du 6 au 9 août prochain. Elle s’organise toujours  en une déclinaison de spectacles pour tous. Les plus jeunes sont invités sur deux représentations aux fins d’après midi  vers 17H00 le vendredi et le samedi, tandis que les quatre grandes soirées à 21H30 vont nous donner à voir cette année du burlesque mais aussi du politique et du poétique. Entre deux, des moments succulents à ne pas rater où la compagnie locale « Marie Est De La nuit » prendra toute sa place mais aussi, pour la première fois cette année :  les jeunes du Conservatoire de théâtre de Perpignan qui nous ferons découvrir leurs travaux de l’année. Enfin le festival d’Estagel ne serait pas ce qu’il est sans ces après soirées festives dans la cour de l’Espace Mandela où autour d’un verre l’on peut continuer à apprécier d’autres talents plus musicaux. Enfin pour ceux qui vont découvrir ces 4 jours c’est aussi l’occasion unique de profiter du cadre architectural de la cité et de la diversité de ces espaces scéniques qu’elle sait offrir pour l’occasion. Comme d'habitude la quasi gratuité est le maître mot des organisateurs.: théâtre pour les enfants, soirées musicales etc...sont en entrée libre.. seul les spectacles en soirée sont payant : 10 euros. Et encore, si vous vous y prenez à l'avance pour 10euros vous pourrez voir l'ensemble des représentations sur les 4 jours. Il suffit d'aller en mairie et d'acheter le Pass.  Alors bon festival à Estagel
Hélène Pons Gralet, juillet 2014

PROGRAMME :
MERCREDI 8 AOUT : Pour démarrer les festivités : Catherine Millet et Jacques Henric, estagelois d'adoption et écrivains de renom, signerons leurs ouvrages à partir de 17H00 à la « cour Passage aux 35 Heures ». S'en suivra une lecture de leur textes par les élèves du COnservatoire de théâtre de Perpignan. A 19h dans la Cour de l'Espace Mandela, l'ouverture officielle des 4 jours du théâtre sera donnée avec les prises de paroles habituelles et l'apéritif servi par les jeunes du PIJ. C'est à 21H 30, à l'Aire de plein air de la Chapelle Saint Vincent que la soirée spectacle démarrera alors avec L’ATTENTAT, Adapté du roman de Yasmina KHADRA sur le drame palestinien  par la « Cie Humani Théâtre ». Tarif 10€   (gratuit moins de 12 ans)

L'attentat 1(2).jpg


JEUDI 7 AOÛT à 18H30  on donnera « CARTE BLANCHE  » au jeunes du conservatoire de théâtre de Perpignan  , à la  Place de l’Eglise . A 21H30  dans la salle Arago, la compagnie de Marie Est de la Nuit va nous troubler avec sa dernière création : LA COCHEMARE ou les diseurs de Prévert. Nous terminerons la journée dans la Cour de l'Espace Mandela, à partir de 23H avec LE BAL NATUREL groupe issu de l’ART A TATOUILLE avec Roland Ramade (Regg’lyss – Mets de l’huile)

diseuses de prevert ca vient 061.jpeg


VENDREDI 8 AOÛT  ; c'est BRIGITTE la brebis qui n’avait peur de rien
Par la Cie Troupuscule Théâtre qui demarrera les hostilités scènique à partir de 15H00, Salle Arago pour les plus jeunes à partir de 4 ans. A 18H30, nous retrouverons la compagnie Marie Est De la nuit dans la Cour Passage aux 35H pour L’ABBE-RATIONS, où le contemporain Antoine Picard dialogue avec Louise Labé, la poétesse de l'amour, accompagné de trois musiciens malicieux. Le spectacle du soir à 22H  sera la « LA FABRIQUE DE VIOLENCE » d'après le récit autobiographique de Jan Guillou interprété en solo par Chrisophe Causiter, coméditer, danseur et metteur en scène. Par la Cie  La Métonymie.  A 23H00, toujours Cour Mandela,LOS CHICOSS réchaufferont les cœurs et enflammerons les corps avec  leur rumba, flamencoet autres salsa

La fabrique de violence 2.jpg


SAMEDI 9 AOÛT  : La salle Arago accueillera dès 17H, les spectacles pour les plus jeunes dès 3 ans « PETIT COMME UN CAILLOU  »Par la Cie Théâtre Mu
A 22H au Parking Central, c'est le théâtre burlesque, DA CAPO,Création de la Cie sud catalane Vol-Ras qui enchantera par son mutisme d'auditoire.
22h, Parking Central . EN soirée à 23H00, à la Cour de l'Esapce Mandela, on donnera ce soir là Carte blanche à Serge LLADO pour apprécier L’humour et les chansons d’un membre de « la bande à Ruquier ».

Da Capo 2.jpg



.

07.07.2014

Les premières notes du festival de théâtre

P1010002.JPG




C'est à la terrasse du café où il aime trouver son inspiration et retrouver ses amis de culture que Roger Payrot nous a confié les premiers élèments du prochain festival de théâtre d'Estagel. La nouveauté cette année est une  rallonge d'un jour . C'est en effet du mercredi 6 au samedi 9 aôut  que se déroulera cette manifestation qui inscrit tous les ans un peu plus le village d'Estagel dans une légitimité théâtrale. Non seulement le festival renoue avec le glorieux passé culturel de la cité de François Arago dans ce domaine, mais en plus elle accueille en son sein des artistes locaux comme Soledad, à qui elle permet une résidence qui s'active à l'occasion de ces journées. Ainsi, avec la « cochemare ou les diseuses de Prévert », la poésie musicale sera au rendez vous.  La volonté de collaborer avec le conservatoire musique et théâtre est également une des orientations fortes qui permet par exemple d'offrir une scène à de tout jeune talent en matière chorégraphique et  consacré par l'institution perpignanaise. C'est aussi l'occasion de voir une très belle représentation « La fabrique de la violence » par Christophe Caustier, le directeur départemental du théâtre au Conservatoire . Adaptée d'un roman suédois, le spectacle retrace une année de la vie d'un enfant qui aimerait vivre tranquille et est obligé de se battre pour exister. Bien sûr les catalans du sud seront également présents avec du burlesque sans parole, proche du cabaret et où deux personnes seulement vont enchanter la scène avec un défilé de costumes à la clef. On verra aussi une troupe de Montpellier qui sur un registre plus politique nous parlera du drame Palestinien. Plus que quelques jours à attendre pour connaître le reste du programme qui nous sera dévoilé dans le nouveau dépliant. Celui ci est  à nouveau cette année l'œuvre de Yahn Levêque, un jeune infographe de 23 ans passionné de théâtre. A vous de guetter la sortie imminente du «  Pass » pour les spectacles sera bientôt en vente et qui vous permettra de suivre la manifestation à moindre coût.
Hélène Pons Gralet, juillet 2014

25.06.2014

Le théâtre de la remise en représentation à la Chapelle

P1010012.jpg

En vue du spectacle qu’ils vont donner à la chapelle Saint Vincent très prochainement, la  jeune troupe conduite par Pierre Habet et Roger Payrot répètent depuis plusieurs jours in situ. Tous les mercredi après-midi, les vacances scolaires et parfois les samedis , à la salle Arago :   une vingtaine d’enfants entre 13 et 15 ans se sont initiés aux rudiments de la scène. Depuis quelques mois les répétitions se sont intensifiées pour préparer  « Thèbes »  inspirée par les tragiques grecs et mis à la sauce contemporaine et philosophique sous la plume artistique de Roger Payrot.

P1010004.jpg

Ce dernier a une technique bien à lui pour faire émerger régulièrement des spectacles de qualité où  les enfants prennent toute leur place. «  tout d’abord je fais jouer les gamins, je les regarde puis quand je vois qui ils sont, j’écris la pièce en fonction d’eux » nous confie l’auteur qui rajoute « peu importe la chronologie, l’histoire, les vêtements d’époque ou non, je réécris quelque chose qui nous ressemble. Ensuite nous le mettons en scène avec Pierre Habet, qui est quelqu’un de très professionnel et très attentif . Avec lui les enfants s’éveillent au théâtre et au monde».  La première et unique représentation aura donc lieu le samedi 3 juillet à 20H30 (heure précise compte tenu de la nécessité d’une première partie à la lumière du jour) à la Chapelle Saint Vincent. L’entrée est gratuite.
Hélène Pons Gralet, juin 2014

10.06.2014

remettez le couvert

 

2THEATREmai14.jpg

 

A l'initiative du Comité des fêtes d'Estagel "les Axurits," la Salle Arago a accueilli  la sympathique troupe de théâtre "la Comédia de Tautavel" et son spectacle «  T’as pas l’air dans ton assiette ». Sur le  thème de la Table , ces remarquables comédiens de tous âges ont régalé l'auditoire par un spectacle intitulé "T'as pas l'air dans ton assiette".Composé entre autres de saynètes adaptées de farces du Moyen Age et même de créations originales conçues par les membres de la troupe, la représentation a déclenché les rires d'un auditoire conquis et s'est terminée par une ovation de la salle . Ce spectacle aussi innovant que divertissant a été créé et mis en scène par Christiane Decerle de la Compagnie "les Sorcières de l'Agly"Une mise en bouche bien sympathique pour ouvrir la saison théâtrale ...

Hélène Pons Gralet, juin 2014