27.08.2017

FESTIVAL DU THEATRE ESTAGEL MONTNER

la Forêt de Totems exosée par Elisabeth LOUPIAS.JPG

ouverture du festival par le maire Roger Ferrer, le maire de Montner Daniel Barbaro..JPG

les artistes de la Piccola Familia de Thoma Jolly saluent le public..JPG

La première journée du Festival a commencée par le vernissage de la magnifique exposition de sculptures d’Elisabeth LOUPIAS « Forêt » à l’espace Mandela, suivie des discours officiels de Roger FERRER maire d’ESTAGEL  et de   Daniel BARBARO maire de MONTNER qui déclarent ouvert le 9e Festival du Théâtre, ensuite la parole est donnée à Michel CADE qui présente le Festival, et à Roger PAYROT président du Festival qui lui présente les principale pièces du programme, et les intervenants.

Pour terminer place à l’apéritif dînatoire préparé et servi par les adolescents du PIJ

En soirée, à 21h30, dans le magnifique cadre de verdure de l’aire de Saint Vincent, présentation de la pièce de Shakespeare, par la Compagnie Machine Théâtre : LA NUIT DES ROIS, qui a ravi le nombreux public qui occupé les gradins.

Pour finir la soirée, à l’Espace Mandela, Bernard FOURES,  Hervé CAPDEVILLA et leurs amis, ont offert une magnifique interprétation du répertoire de BRASSENS et le jazz. La partie buvette était assurée par le groupe de bénévoles d’Estagel et Montner, avec boissons et assiettes de tapas.

Pour la deuxième journée,  en soirée, le magnifique spectacle proposé par la Cie Milanaise DUAL BAND,  «  LET’S TALK ABOUT SEX » sur la place de l’Eglise, devant un nombreux public qui a rit aux éclats tout au long de la pièce et applaudi la prestation  des artistes.

Pour clôturer la soirée, à Mandela, c’est  le groupe catalan LLAM TE FRIGUI, qui anima le café-concert, avec un programme de chansons catalanes tirées du répertoire du regretté JOAN PAU GINE.

Le vendredi 4 août, quatrième jour  du festival, une partie du programme se passé à MONTNER, avec à 16h30, SUR LA GRAND ROUTE, pièce de Tchekhov, par les élèves du Conservatoire de Perpignan.

A 18h30 place de l’Eglise à ESTAGEL, le Conservatoire a interprété la pièce de Bertolt Brecht, L’ACHAT DU CUIVRE.

A 21h30 place de l’Eglise Isabelle OLIVE présenta le conte L’HOMME AU COUTEAU, ainsi que d’autres contes, soirée suivie  par un nombreux public malgré la chaleur étouffante.

Le café-concert, était animé par le chansonnier humoriste local Olivier Payré avec son  programme « ET CUM »-Robert Fougasse, qui  parla de l’actualité du département avec dérision.

Le samedi  5 août, après les programmes de l’après-midi à la salle Arago avec l’ANNONCE par la Cie Marie Est de la Nuit, ELECTRE#3 (Eschyle, Sophocle, Euripide) par le Conservatoire de Perpignan à la place de l’Eglise, à 21h30, la Cie LA PICCOLA FAMILIA de Thomas JOLLY donna rendez-vous aux festivaliers à l’Aire de SAINT VINCENT pour la pièce « ARLEQUIN POLI PAR L’AMOUR » de  Marivaux.

La soirée se termina au café concert, avec TRYOLAND qui interpréta un programme de chansons françaises, latino et catalanes.

Pour le dernier jour le dimanche 6 août, tout le Festival était déplacé à MONTNER, avec l’après midi à 16h30 SULFAT’THEÄTRE par la Cie la Petite Vitesse,  au Foyer Rural.

A 18h00 aire de loisirs Ivan CASENOVE, concert du groupe milanais LA DUAL BAND.

Après la  pause pour le repas,  une grande soirée théâtrale avec la Cie LABEL ETOILE qui interpréta une magnifique pièce de François Henri SOULIE « UNE NUIT DE GRENADE » sur la mort du poète  Fédérico Garcia Lorca assassiné par les autorités franquistes au tout début de la guerre civile à GRENADE, spectacle  qui se termina sous un tonnerre d’applaudissements venu d’un public ému et émerveillé à la fois par une telle prestation.

La fin de soirée fut assurée par le groupe de Davy KILEMBE.

Encore une fois les organisateurs du Festival, l’Office Estagellois de la Culture,  nous ont présenté un très bon et beau programme de théâtre, et des fins de soirées de qualité, appréciés du très nombreux public qui a participé aux six jours du Festival.

A l’année prochaine pour la 10e Edition du Festival de Théâtre d’ESTAGEL et MONTNER.

 

J.C. M

14.09.2016

8E FESTIVAL DE THEÂTRE D'ESTAGEL ET MONTNER

Pendant le discours du maire ..JPG


Ce mercredi 3 août s’est ouvert le 8e Festival de Théâtre d’ESTAGEL & MONTNER, ce fut tout d’abord le vernissage de l’exposition de peintures « Couleurs Mairies » de Daniel BARBARO, maire de Montner, d’Emilie FERRER, épouse de Roger FERRER, de Théo MARTINEZ, maire de Cases de Pène, de Caroline PLA agent administratif de la mairie d’Estagel, ensuite Roger FERRER fit son discours d’ouverture, en remerciant tout d’abord  la Conseillère Régionale Agnès LANGEVI NE pour sa présence ce soir, puis les artistes qui exposent leurs œuvres, avant de  donner la parole à Michel CADE qui présenta la 8e édition du Festival, et pour clôturer les discours ce fut au tour de Roger PAYROT, directeur du festival de présenter le programme des 5 jours réparti sur ESTAGEL et MONTNER, avant de passer à l’apéritif d’ouverture préparé par les jeunes adolescents du PIJ , et de souhaiter bon festival à tous.
Dans l’après-midi à eu lieu le concert d’orgue donné par Simon RUMMEL en l’église d’ESTAGEL, suivi le  soir à la Chapelle St Vincent de la pièce de théâtre « Partisans » interprétée  par la compagnie des Barriques devant un nombreux public, qui se retrouva après le spectacle à Mandela pour une soirée concert avec « CARABAL TRIO »avec la buvette tenue par les bénévoles de l’organisation du Festival.
Le jeudi 4août à MONTNER, rue des écoles, le CRR donnait une pièce de Marivaux « La Dispute » interprétée par les élèves de Charlotte Seigneux. Vint ensuite le vernissage de l’exposition  « Bestiaire » d’Aliette Bourdanel et Dominique Wacquiez.
Retour à ESTAGEL pour la présentation de l’excellente pièce de Feydeau, « Le Fil à la Patte » magnifiquement interprétée par la Compagnie Viva au parking central, où, malgré les risques de pluie le public a occupé plus d’une centaine de places. Le théâtre terminé ,  place à la soirée concert du groupe Cavale , avec toujours la buvette.
Vendredi 5 Août, à la salle Arago, la Compagnie MerciMonChou,  présenta « La Forêt du Miroir » dans un impressionnant dispositif scénique, cette présentation vu l’affluence  de spectateurs, a due être présentée en seconde séance  le samedi après-midi, après le spectacle de la salle Arago, rendez-vous place de l’Eglise pour « Le Rire de Shakespeare » interprété par le CRR. A 21 h 30 toujours place de l’Eglise, présentation « Les Pas Sages d’un Fou » par le formidable conteur Kamel Zouaoui qui nous conte la saga d’un personnage fabuleux Nasredine le Hodja qui est un sage pour certains et un fou pour les autres, soirée magnifique suivie par un nombreux public qui avait rempli la place de l’église, et qui a applaudi avec ferveur l’interprétation de ce formidable conteur, dont le spectacle était offert par la CCAS EDF.
La soirée concert était assurée par le « DUO RELLAMP » avec toujours les bénévoles de la buvette.
Samedi 6 Août, site de la Chapelle St Vincent présentation de Tzigando  par le Quatuor  HORA PRESTA, qui nous promène en musique et danses, depuis la « caliente » Amérique du Sud,  jusqu’aux Balkans effervescents.
Le soir place de l’église, « Capello Furiosa » interprétée par la compagnie Lazzi Théâtre, suivie, à Mandéla par la soirée concert de Serge Llado et son ami Wally.
Enfin, dimanche 7 Août, tout le monde se déplace à MONTNER, pour  « Le Voyage en Italie » de Louis Aragon, interprétée de main de maître par notre ami André TORREILLES  que l’on ne présente plus et tous ses amis.
Après le repas du festival servi  à l’Espace Ivan Casenove, place  à « Théâtro Comico » par la Compagnie « Del’Improvviso », suivi par la soirée concert du groupe « Les Madeleines », avec buvette assurée par le collectif des bénévoles à la « guitoune ».
Ainsi se termine la 8e Edition du Festival de Théâtre d’ESTAGEL et MONTNER.
A l’année prochaine et bravo et merci aux bénévoles pour leur implication.
J.C. M

31.07.2015

OUVERTURE OFFICIELLE DU FESTIVAL D'ETE DE THEATRE

le maire Roger Ferrer entouré des divers intervenants  lors de la cérémonie d'ouverture du Festival de Théâtre.jpg

 

C'est ce mercredi 29 juillet que le Festival de Théâtre 2015 a été officiellement ouvert par le maire d'Estagel, Roger FERRER, celui de Montner, Daniel BARBARO, Roger PAYROT et Michel CADE de la Commission Municipale de la Culture, Jean-Luc MALET de la CCAS. C'est par le vernissage de l'exposition des peintures d'Aliette BOURDANEL, d'André TORREILLES et de Nicolas CUSSAC à l'Espace Mandela, ainsi que de l'exposition photos et textes en hommage à Antoine SARDA, le « père des festivals » au passage des Trente Cinq Heures.
Après avoir remercié les personnes présentes à cette cérémonie d'ouverture, et notamment madame Lola BEUZE et monsieur Charles CHIVILO, les Conseillers Départementaux de notre canton, le maire donne la parole à Michel CADE qui présente le programme de ces 5 jours de Festival et les différentes compagnies théâtrales qui interviendront sur les sites répartis sur le village et à Montner, Roger PAYROT clôture cette présentation en remerciant une nouvelle fois la CCAS et MONTNER pour leur implication dans ce Festival de Théâtre 2015.
Le maire invite ensuite toute l'assistance à venir partager le verre de l'amitié, accompagné des mises en bouche salées et sucrées préparées et servies par les jeunes de l'atelier culinaire du PIJ que nous félicitons pour leurs prestations.
                                                                                                                                                                         J.C. M

11.07.2015

CONFERENCE DE PRESSE DE LA COMMISSION MUNICIPALE DE LA CULTURE SUR LE FESTIVAL D'ETE;

Les maires d'Estagel et de Montner avec les responsables de la CCAS.jpg

Ce mardi 7 juillet, la Commission Municipale de la Culture d'Estagel, a donné une conférence de presse sur le prochain Festival d'été qui aura lieu, du mercredi 29 juillet au dimanche 2 août  à ESTAGEL, et pour la première année, à MONTNER.
Etaient présents, Roger FERRER maire d'ESTAGEL, Daniel BARBARO le nouveau maire de MONTNER, les responsables de la CCAS, et les membres de la Commission Municipale autour de leur président Roger PAYROT et de Michel CADE vice-président.
Après que Roger FERRER est remercié toutes les personnes présentes, il donnait la parole à Roger PAYROT qui présentait le nouveau programme de ce Festival qui durait 3 jours, avant de passer à 4 et cette année à 5 jours grâce au partenariat de la CCAS qui offrait le premier jour, et à la ville de MONTNER. Il se dit ravi de la plus importante participation de la CCAS, qui était déjà présente les années passées, et de l'élargissement du Festival à la commune de MONTNER.
Il présenta les compagnies théâtrales qui occuperont les différentes scènes dans les villages, ainsi que les groupes musicaux qui assureront les cafés concerts d'après spectacles.
Il termina la conférence par la présentation de l'ouverture officielle du Festival qui aura lieu dans la grande salle de l'Espace Mandela, avec le vernissage d'une exposition de peintures « Paysages de la mémoire, mémoire de paysage » de trois artistes peintres Estagellois, suivie au Passage 35 heures d'une exposition de photos et de textes en hommage à Antoine SARDA, que l'on peut considérer comme le père du premier festival, et qui avait en ce temps là affirmé, que la culture ne valait que si elle était partagée par tous.
La conférence se terminait par le souhait de tous, que cette année encore le Festival attire toujours plus de spectateurs, et que ceux-ci ravis nous donnent rendez-vous pour l'année prochaine.
J.C. M

07.08.2014

Catherine Millet et Jacques Henric lancent le festival

P1010091.JPG

Comme à l’accoutumé, le festival de théâtre estagelois a démarré sur sa note artistique originale, avec cette année, un hommage à Catherine Millet et Jacques Henric. (1)  Les deux auteurs  se sont prêtés avec  beaucoup de sympathie à une séance de dédicace où les ouvrages ont manqué pour satisfaire tous les futurs lecteurs présents en cette fin d’après midi.  L’assistance pouvait se consoler ensuite à l’écoute d’un extrait du dernier roman auto biographique de  Mme Millet : « Une enfance de rêve » mais aussi de son best –seller «  la vie sexuelle de Catherine M » qui a beaucoup fait parler de lui à sa sortie en 2001. Près d’une centaine de personne s’était rassemblée dans l’arrière- cour de l’espace Mandela pour profiter de cette lecture donnée avec talent, par les jeunes du conservatoire de Perpignan. Ce fut également l’occasion de goûter quelques pages de « la balance des blancs », livre de Jacques Henric, compagnon dans l’écriture et dans la vie de Mme Millet.  D’une famille originaire de Saint Laurent de la Salanque, c’est lui qui  fera connaître le pays catalan à Catherine Millet où depuis plus de vingt ans ils ont établi leur résidence de vacances  à Estagel.  Parisiens, ils aiment à se ressourcer dans la cité de François Arago . Ils  avouent y travailler beaucoup (même en hiver) et  y trouver une sérénité favorable à leur créativité loin du stress de la capitale.  AU vu du nombre de participants et de l’accueil qui  a  été réservé aux deux écrivains, ce premier rendez vous à  Estagel  est une vraie réussite.

Hélène Pons Gralet, août 2014

 

(1)    Catherine Millet :  César à Venise, Catherine Millet Philippe Sollers, Jacques Boulay, Éd. du Regard, 1990 ; La Vie sexuelle de Catherine M., Seuil, 2001 ; Riquet à la Houppe, Millet à la loupe, Stock, 2003 ;Jour de souffrance, Flammarion, 2008, Prix « Le Prince-Maurice » du roman d'amour 2009 ;Une enfance de rêve, Flammarion, 2014, prix de la Coupole 20147

(2)    Jacques Henric : La Balance des blancs (éd. Le Seuil / « Fiction et Cie », 2011)

L'attentat au Festival du théâtre...

AV (29 of 43).jpg

L’inauguration des 3 devenus 4 jours du théâtre estagelois  s’est déroulée dans la cour de l’espace Mandela en présence des élus et des organisateurs du festival et de nombreux participants.  Roger Ferrer le maire a exprimé « sa satisfaction à l’organisation de ces  précieux moments culturels où Estagel se découvre des espaces scéniques fabuleux et attire des spectateurs qui enfin le temps d’une après midi, d’une soirée se posent dans le  village ». Roger Payrot, le Président de l’Office Municipal de la Culture qui organise la manifestation a expliqué les choix plutôt tragédiens et violents dans la programmation : « non le théâtre n’est pas que du comique et du burlesque : il y a aussi de très bonnes pièces dramatiques ou qui parlent des problèmes  de notre société. Et notre choix se porte aussi sur le talent d’un certain nombre d’auteurs et interprètes  » .

AV (34 of 43).jpg

On pourra également  assister aux drôleries de la troupe des catalans et les après midi profiter des douceurs poétiques des spectacles pour les plus jeunes . Après les discours, le temps n’était pas encore à la tragédie, bien au contraire, puisque les jeunes du PIJ avaient prévu un apéritif  plein de découvertes gustatives fortement appréciées. Ce n’est qu’à 21H 30 que  « l’Attentat » s’est produit  dans le haut lieux de la Chapelle Saint Vincent. Spectacle captivant  et excellemment mené par une troupe de 8 acteurs qui ont emporté leur public pendant 2 heures dans le conflit israélo-palestinien à partir de la quête d’Amin, chirurgien arabe naturalisé israélien, dont la femme vient de mourir en kamikase.  La troupe fut ovationnée par les nombreux spectateurs présents ce soir là et l’intervention d’un des acteurs pour rappeler la lutte actuelle des intermittents a fait redoubler les applaudissements de la salle. Finalement si la dureté de la programmation promise,  a cette couleur  d’humanité on ne peut qu’en redemander.

Hélène Pons Gralet, août 2014 photos de Lionel Moogin

19.07.2014

Les 3 et 4 jours du théâtre à Estagel du 6 au 9 août 2014



Bal naturel 2.jpg

Inscrit maintenant dans le patrimoine culturel de la cité estageloise, le festival de théâtre comptera cette année un jour supplémentaire. Au bout de 6 ans, la manifestation s’installe sur 4 et non plus 3 jours du 6 au 9 août prochain. Elle s’organise toujours  en une déclinaison de spectacles pour tous. Les plus jeunes sont invités sur deux représentations aux fins d’après midi  vers 17H00 le vendredi et le samedi, tandis que les quatre grandes soirées à 21H30 vont nous donner à voir cette année du burlesque mais aussi du politique et du poétique. Entre deux, des moments succulents à ne pas rater où la compagnie locale « Marie Est De La nuit » prendra toute sa place mais aussi, pour la première fois cette année :  les jeunes du Conservatoire de théâtre de Perpignan qui nous ferons découvrir leurs travaux de l’année. Enfin le festival d’Estagel ne serait pas ce qu’il est sans ces après soirées festives dans la cour de l’Espace Mandela où autour d’un verre l’on peut continuer à apprécier d’autres talents plus musicaux. Enfin pour ceux qui vont découvrir ces 4 jours c’est aussi l’occasion unique de profiter du cadre architectural de la cité et de la diversité de ces espaces scéniques qu’elle sait offrir pour l’occasion. Comme d'habitude la quasi gratuité est le maître mot des organisateurs.: théâtre pour les enfants, soirées musicales etc...sont en entrée libre.. seul les spectacles en soirée sont payant : 10 euros. Et encore, si vous vous y prenez à l'avance pour 10euros vous pourrez voir l'ensemble des représentations sur les 4 jours. Il suffit d'aller en mairie et d'acheter le Pass.  Alors bon festival à Estagel
Hélène Pons Gralet, juillet 2014

PROGRAMME :
MERCREDI 8 AOUT : Pour démarrer les festivités : Catherine Millet et Jacques Henric, estagelois d'adoption et écrivains de renom, signerons leurs ouvrages à partir de 17H00 à la « cour Passage aux 35 Heures ». S'en suivra une lecture de leur textes par les élèves du COnservatoire de théâtre de Perpignan. A 19h dans la Cour de l'Espace Mandela, l'ouverture officielle des 4 jours du théâtre sera donnée avec les prises de paroles habituelles et l'apéritif servi par les jeunes du PIJ. C'est à 21H 30, à l'Aire de plein air de la Chapelle Saint Vincent que la soirée spectacle démarrera alors avec L’ATTENTAT, Adapté du roman de Yasmina KHADRA sur le drame palestinien  par la « Cie Humani Théâtre ». Tarif 10€   (gratuit moins de 12 ans)

L'attentat 1(2).jpg


JEUDI 7 AOÛT à 18H30  on donnera « CARTE BLANCHE  » au jeunes du conservatoire de théâtre de Perpignan  , à la  Place de l’Eglise . A 21H30  dans la salle Arago, la compagnie de Marie Est de la Nuit va nous troubler avec sa dernière création : LA COCHEMARE ou les diseurs de Prévert. Nous terminerons la journée dans la Cour de l'Espace Mandela, à partir de 23H avec LE BAL NATUREL groupe issu de l’ART A TATOUILLE avec Roland Ramade (Regg’lyss – Mets de l’huile)

diseuses de prevert ca vient 061.jpeg


VENDREDI 8 AOÛT  ; c'est BRIGITTE la brebis qui n’avait peur de rien
Par la Cie Troupuscule Théâtre qui demarrera les hostilités scènique à partir de 15H00, Salle Arago pour les plus jeunes à partir de 4 ans. A 18H30, nous retrouverons la compagnie Marie Est De la nuit dans la Cour Passage aux 35H pour L’ABBE-RATIONS, où le contemporain Antoine Picard dialogue avec Louise Labé, la poétesse de l'amour, accompagné de trois musiciens malicieux. Le spectacle du soir à 22H  sera la « LA FABRIQUE DE VIOLENCE » d'après le récit autobiographique de Jan Guillou interprété en solo par Chrisophe Causiter, coméditer, danseur et metteur en scène. Par la Cie  La Métonymie.  A 23H00, toujours Cour Mandela,LOS CHICOSS réchaufferont les cœurs et enflammerons les corps avec  leur rumba, flamencoet autres salsa

La fabrique de violence 2.jpg


SAMEDI 9 AOÛT  : La salle Arago accueillera dès 17H, les spectacles pour les plus jeunes dès 3 ans « PETIT COMME UN CAILLOU  »Par la Cie Théâtre Mu
A 22H au Parking Central, c'est le théâtre burlesque, DA CAPO,Création de la Cie sud catalane Vol-Ras qui enchantera par son mutisme d'auditoire.
22h, Parking Central . EN soirée à 23H00, à la Cour de l'Esapce Mandela, on donnera ce soir là Carte blanche à Serge LLADO pour apprécier L’humour et les chansons d’un membre de « la bande à Ruquier ».

Da Capo 2.jpg



.