15.01.2015

Charlie en rupture de stock à Estagel

P1000306.JPG

Au  bureau de tabac presse d'Estagel qui dessert une grande partie du canton et des petits villages alentour, ce mercredi 14 janvier, le dernier numéro de Charlie Hebdo était attendu dès l'ouverture. A 5H30 du matin, M Gomez a levé son rideau devant une trentaine de personnes qui avaient formée une file d'attente pour acheter  l'hebdomadaire tant prisé de ces derniers jours. AInsi malgré l'heure très matinale, les derniers n'ont pu être servis . Ce n'était pas fini pour le buraliste et sa femme qui ont  passé toute la journée à décliner les demandes de Charlie. P1000308.JPG
Un journal collector que l'on retrouvera peut-être à des prix astronomiques sur les réseau d'achat en ligne comme ce fut le cas pour le précédent ? Une performance pour un canard que l'on disait au bord de la faillite et sûrement l'occasion pour ses survivants de railler ce paradoxe dans les prochains numéros.
Hélène Pons Gralet,14 janvier 2015

10:13 Publié dans POLITIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

14.01.2015

Estagel rend hommage à Charlie

 

DSC02232.JPG

La cité de François Arago, n'a pas dérogé aux moments d'union nationale de ces derniers jours dénonçant  la barbarie et  l'intolérance. Toutes les occasions ont ainsi été utilisées pour se lever unitairement contre ces actes de terrorismes cherchant à atteindre nos valeurs fondamentales de droit d'expression, de laïcité. La première réponse fraternelle aura été la minute de silence observée  à l'occasion de la rifle annuelle du PCF de la section Agly Fenouillèdes que les 150 participants ont observé dès le samedi soir. A cette occasion et dans la fin d'après midi l'organisation par la municipalité d'un départ collectif avec co voiturage a été rappelé.DSC02233dte.jpg Ce sont plus d'une centaine d'estagelois qui ont ainsi participé au défilé réunissant 40 000 personnes à Perpignan. Au même moment à Estagel  un rassemblement plus modeste a permis, à ceux qui ne pouvaient se déplacer de participer au dépôt d'une gerbe aux monuments aux morts.
Hélène Pons Gralet, photos : Virginie Lopez, 13 janvier 2015

25.08.2014

L'université d'été des élus communistes et républicains à Estagel

P1010062.JPG

C’est à l’aire de loisir que la municipalité d’Estagel a accueilli l’univercidef : l’Université d’été  nationale, du CIDEFE ( 1) . Près d’une centaine de personnes suivent ainsi les travaux de rentrée de  l’organisme de formation  qui se déroulent  sur deux jours dans notre département.  Yves Remy, le Directeur national, explique que « tous les ans, le CIDEFE choisit un lieu différent : l’an dernier à Limoge, l’année avant sur Bordeaux et cette année dans les Pyrénées Orientales. Il s’agit en effet de se rencontrer, d’échanger sur les dossiers d’actualité mais aussi de découvrir les territoires.Dans le cadre de cette rencontre les élus réfléchissent ensemble aux outils  de la formation populaire qui leur permettra d’aborder le mieux possible les questions de la rentrée. » Ainsi en matinée ils ont été reçus par Jean Louis Alvarez ,conseiller général et représentant la Présidente Mme Malherbe. Jean Vila et lui-même ont lancé  un débat très animé sur la réforme territoriale que les participants ont pu poursuivre autour de la table en dégustant l’excellente paëlla et les côtes du roussillon village de la vallée de l’Agly. L’après midi à la salle Arago, les organisateurs ont proposé au groupe de réfléchir à l'enjeu du développement des services publics dans les territoires ruraux et à l'avenir d'un secteur économique important dans les Pyrénées-Orientales : la viticulture.P1010070.JPG

Après la visite des caves sur Estagel puis Rivesaltes, les élus continuaient leur découverte gustative au Domaine de Rombeau. Demain, ils sont attendus à Argelès pour un parcours de mémoire sur la Retirada  préparé par Le maire adjoint d’Argeles : Marc Severac qui est aussi Secrétaire Général du CIDEFE 66. La visite de la maternité suisse d’Elne et celle du Mémorial du Camp D’Argeles  va ensuite les mener au château de Valmy pour découvrir la cargolade et la grillade catalane. Gageons que ces agapes et échanges permettront à ces élus de gauche de mieux aborder les difficiles dossiers de la rentrée.

Hélène Pons Gralet, aout 2014

(1)     (1): le centre de formation des élus communistes et progressistes,

04.08.2014

commémoration du centenaire de la mort de Jaurès à la CCAS

P1010135.JPG

C'est dans les locaux de la CCAS qu'un hommage à Jean Jaurès a été donné avec la venue de Georges Sentis historien et auteur d'ouvrages sur la résistance, (1) venu prendre sa retraite dans notre département à  Canet Plage. Pour le docteur en histoire contemporaine, le pacifisme de Jaurès est issu d'une tradition anti militariste du monde ouvrier que l'on retrouvera dans les mouvements de résistance lors de la seconde guerre mondiale. P1010143.JPGEn ce sens , selon lui, on est loin de l'unanimisme médiatico- politique, actuel  sur le nom de Jaurès. POur l'historien, le grand orateur de Carnaux «  emprunte plutôt, aux révolutionnaires montagnards (Robespierre, Saint Just) dans ses idées sur une armée nouvelle, une société plus juste  avec le droit au bonheur pour tous que l'on retrouvera également dans les convictions des résistants FTP du Maquis Henri Barbusse tout proche(2) partisans d'une révolution sociale et pacifiste contenu notamment dans le programme du CNR(3). Avant eux il dénoncera le colonialisme et le système économique capitaliste responsable de la guerre ».Les participants, à la soirée ont ensuite posé de nombreuses questions à M Sentis montrant l'intérêt de tous pour l'histoire et pour ce 70ème anniversaire de la mort de Jaurès.
Hélène Pons Gralet, 1er août 2014     

(1) : http://www.librairiedialogues.fr/personne/georges-sentis/...
(2) : maquis situé entre Millas et Estagel pendant la guerre 39/45, voir aussi : http://www.henri-barbusse.net/
(3) : Conseil National de la Résistance, gouvernement de la Libération

29.07.2014

le sénateur Calvet à Estagel

IMG_2428.JPG



Dans le cadre du projet de territoire, le sénateur François Calvet est venu rendre visite aux élus estagelois. C'est autour d'un petit déjeuner que le maire et ses deux adjointes : Mmes Hylari et Wolff  l'on accueilli.  Ainsi furent évoquées les questions de la déviation, de la caserne des pompiers, de la DIG de la Grave mais aussi l'hydraulique et le pluvial, le tourisme dans la Vallée, la voirie d'intérêt communautaire, la réforme des rythmes scolaires ...Sur tous ces domaines, Roger Ferrer, le maire précise que « le sénateur a été très à l'écoute et nous assuré de son soutien. Et comme des promesses aux actes, il n'y a qu'un pas, nous osons croire que cette visite permettra à notre commune de bénéficier de cette entente cordiale entre nos élus et le sénateur François Calvet ». Ce qui est sûr c'est que l'entretien a duré près de trois heures durant lesquelles les échanges furent nombreux et tous les sujets d'actualité de la commune ont été abordés.
Hélène Pons Gralet juillet 2014

15.05.2014

Le Parlement des enfants à Estagel

P1010017.JPG

Dans le cadre du Parlement des enfants, les élèves de la classe de CM1 CM2, ont reçu Fernand Siré, le député de la circonscription. Cette opération organisée tous les ans par l’Assemblée Nationale permet d’offrir aux écoliers une leçon d’éducation civique grandeur nature.. Les 25 élèves de la classe de Mme Céline Pelou, ont ainsi appris à rédiger une proposition de loi dans les conditions d’un débat démocratique. Le thème choisi par nos jeunes estagelois était la protec tion des enfants face aux dangers d’ internet. Ils ont ainsi proposé des interventions dans les écoles, des publicités ciblées ainsi que la mise en place d’un permis Internet . 
L’intervention de M. Siré leur a permis d’enrichir un peu plus leur connaissance sur le fonctionnement de la chambre parlementaire. Le député maire de St Laurent de la salanque leur a en effet, expliqué la fonction complexe d’un élu national qui doit longuement travailler en amont dans les commissions à la construction des futures lois. Dans le cadre des cours précédents, les enfants avaient également  préparé des questions  dont certaines plus  personnelle pour connaître le cheminement  vers la haute fonction d’élu. Le député qui était accompagné de sa suppléante Christine LLorens s’est pretté avec beaucoup de plaisir et de sérieux au jeu des questions réponses  permettant ainsi aux enfants de mieux comprendre les rouages du monde politique.
AU final, sur les  577 proposition de loi émanant des écoles  , 4 ont été retenues et parmi elles ne figurait pas celle d’Estagel. Cependant l’apprentissage civique n’en est pas pour autant terminé puisque les élèves de Mme Pelou vont devoir voter pour ces finalistes et choisir la proposition de loi qui leur semblera la plus pertinente.
Hélène Pons Gralet, mai 2013

09.04.2014

Election du Maire et des adjoints

P4040058.JPG

Dans la salle des mariages en présence de nombreux citoyens, s'est tenue la  session du conseil municipal pour l'élection du nouveau maire . Sans surprise Roger Ferrer, dont la liste « Notre Ville Estagel  » avait remporté 674 voix contre 610 à la liste « Estagel au cœur », a été réélu pour 6 ans.  Le score attendu de 15 voix « pour » et  4 voix « contre » s'est aussi retrouvé pour la désignation des adjoints : Raymond Manchon : 1èr adjoint, Suzanne Wolff : 2ème adjoint, Maryse Hylari 3ème adjointe, René Monier 4ème adjoint et Georges Badrignans 5ème adjoint.  Les autres conseillers municipaux majoritaires sont : Sylvie Corneille, Rosy Maillol; Michel Cadé, Robert Semper, Josette Vera, Tony Lopez, Hélène Pons Gralet, Tima Nasri et  Hugo Roquère. Les conseillers municipaux minoritaires sont Pierre Contet, Nicole Moliner, Christine Bousquet et Guy Soler qui remplace Dominique Piscione démissionnaire. Ces derniers n'ont pas souhaité apparaître sur la photo traditionnelle au perron de la mairie. Après les votes, le maire invitait les participants à partager le verre de l'amitié. Le prochain conseil municipal est fixé au vendredi 11 avril à 18H00 .
Hélène Pons Gralet, avril 2014

 

P4040060.JPGLes mots du Maire :

Après avoir remercié l'investissement de ses colistiers qui n'ont pas été élus, il a souligné le comportement particulièrement citoyens des estagellois qui se sont fortement mobilisés portant aux second tour le taux de participation à presque 83% des inscrits. Il a alors ajouté « Vous nous avez placé en premier position. Nous sommes conscients qu'il s'agit d'une responsabilité importante. Conscients également qu'un certain nombre d'entre vous ont fait le choix inverse : celui de ne pas voter pour notre liste, cela nous amènera à nous remettre en question. Nos efforts seront poursuivis pour que vous puissiez être mieux informé du travail que nous menons, des projets, et vous y associer. AU delà des divisions qui ont été pour certaines exacerbées en amont des élections, nouv pensons qu'il est important pour le village de se rassembler. Toutes les forces, les points de vue, les personnes sont invités à prendre part aux échanges et au travail que nous ménerons. Tous ceux qui souhaiteront se joindre  à nous sont les bienvenus. N'Hésitez pas à venir participer toujours selon la même hypothèse et dans le même but : l'intérêt général la solidarité et le respect des différences »