18.05.2011

Commémoration de l'abolition de l'esclavage

aboliton esclavage,françois arago,prefet jean françois delage

C'est dans la patrie d'Arago que le préfet des Pyrénées-Orientales avait décidé ce 10 mai,  de venir commémorer la signature du décret abolissant l'esclavage « dans toutes les  colonies et possessions françaises » et signé le 27 avril 1848. Les classes de CM1 et CM2 étaient venues l'accueillir. La cérémonie s'est déroulée devant la plaque commémorative de la maison d'habitation du grand homme sur la place du village qui porte son nom.

Roger Ferrer, le maire a remercié chaleureusement le préfet Jean Françoise Delage accompagné du secrétaire général Jean Marie Nicolas pour leur venue dans la patrie d'Arago signe selon lui « qu'est enfin reconnue la vraie paternité de cette abolition de l'esclavage à notre illustre concitoyen  ». Il a tenu également a rappeller les autres faits politiques marquant que l'on doit à Arago «  qui était à la tête de 4 ministères et à donc également signé : la mise en place du suffrage universel, la création des ateliers nationaux ainsi que l'abolition des châtiments corporels dans la marine ». Les élèves accompagnés par leurs professeures : Mesdames Simard et Charpentier, et L'Inspecteur de la circonscription : Michel Marty,  ont ensuite déclamé un texte à plusieurs voix condamnant l'esclavage.

Le préfet s'est alors adressé aux enfants leur rapellant  l'importance des valeurs républicaines réaffirmées par la seconde République à l'occasion de  cette abolition : Liberté Egalité et Fraternité et la nécessité d'être  encore aujourd'hui vigileant. Le haut fonctionnaire,  particulièrement à l'aise dans cet échange avec les enfants à la faveur des questions a continué encore quelques temps son cours d'éducation civique. Puis le maire a invité tout le monde à un prendre un pot , salle Mandela.