02.06.2010

Réunion du projet local éducatif

DSCN3907.JPG

L'intergénération au centre des avancées du projet éducatif local d'Estagel.

Mis en place par la municipalité depuis plus d'un an, en partenariat avec la direction de la cohésion sociale, le PEL permet de rassembler tous les acteurs sociaux, les associations, les services municipaux et d'éducation nationale autours d'un projet commun d'éducation citoyenne, sportive et culturelle. Ainsi autour de Jérome Sigalat, coordonnateur, ce jour là pour la deuxième réunion annuelle on pouvait voir de nombreux responsables d'association sportive, 3e âge, école musique,..., mais aussi le chef de centre de secours, la directrice de l'accueil loisir enfants, le responsable et l'animateur de la CCAS EDF.

Anne Jacob, adjointe au maire chargée de la jeunesse fait le point sur le projet apicole en rappelant l'ouverture positive des jeunes et leur fort niveau d'implication à ce projet. Des actions intergénération avec le centre aéré sont envisagé sur la découverte du patrimoine de notre canton (capitelles, mur des abeilles...). Michel Maurizard, fait un bilan très positif des activités de prévention à destination des jeunes, menées avec le PIJ et le centre aéré, pendant les vacances d'avril  et notamment les nouveautés cette année : information sur le message d'alerte, la visite de la caserne, l'essayage des tenues, l'utilisation des lances et une simulation avec les brancards. Madame Sicart, informe que l'animation autour du club pyramide s'essouffle et propose au PIJ une activité scrable qui serait organisé dès cet été lors d'une journée  inter-génération, fixée au 22 juillet. C'est aussi à cette occasion là que la CCAS organisera un rallye avec des épreuves et des ateliers répartis sur divers endroits : stade, piscine, chapelle, gymnase ...

Le centre mettra à disposition 40 jeux en bois pour des épreuves sportives et culturelles qui s'étaleront sur la journée. Enfin Mme Baissas, pour l'école de musique rapporte le succès de l'audition parent -enfants tandis que monsieur Valencia, président de l'amicale de la pêche de Rivesaltes  envisage l'organisation d'une journée commune avec le PIJ pour l'initiation à ce sport nature, en perte de vitesse sur le village. La séance se termine sur l'échange de calendrier pour annoncer la fête des pompiers le 9 juillet ainsi que le programme très riche des animations à la CCAS auxquelles les habitants sont conviés : 6 juillet musique « Trio Michel Macias », 12 juillet « Pascal Chouffot », 19 juillet Paroles et musiques « les 3 baudet », 4 août paroles et musiques « Buridane chant et guitare », 10 août «  cours Florent «  Girard », pièce de théâtre, 17 août théâtre « compagnie Lela » et enfin le 7 septembre , art de la rue « TIDE jongleurs ».

15.03.2010

Estagel, un village apicole jusqu'au 19e siècle

DSCN3413.JPG

Une assistance nombreuse s'est retrouvée samedi 13 mars, à la conférence de monsieur Jacob, sur la tradition apicole à Estagel à l'espace Mandela.

Il faut attendre le milieu du 19e siècle pour qu'un système d'élevage moderne avec cadre mobile, se mette en place en France. D'après les recherches de monsieur Jacob, lui-même apiculteur on comptait en1858, jusqu'à  près de 600 ruches à Estagel produisant 3 tonnes de miel. murcorbeauxMtEstagelmars10.jpgL'histoire apicole peut-être retracée à travers les constructions des ruchers qui vont en découler : abris en pierre, en bois et même « ruche placard » pour une protection maximale. Ainsi Estagel porte toujours les traces de cette apiculture importante qui a vu son déclin lors du passage à la monoculture viticole, jugée plus rentable, au tournant du XXe siècle. Sur les Mont d'Estagel notamment les murs alcôve qui s'alignent sur plusieurs mètres et présentant des pierres en avancées  (corbeaux) sont les vestiges d'infrastructures où étaient posées sur des armatures légères, les ruchers. Sur une surface de1200 mètres sur 1000 environ, on dénombre pas moins de 37 murs de ce type, tous, en exposition coupe-vent et orientés Sud, Sud Est pour le meilleur confort des abeilles. Sur Roubials, les murs à corbeaux sont en nombre moins important, par contre, on repère les traces encore très visibles d'une ancienne miellerie nichée sur deux terrasses.

DSCN3418.JPGAprès l'exposé d'Henry Jacob, la salle a posé de nombreuses questions, ce fut l'occasion pour les apiculteurs de rappeler tous les produits bienfaisants récoltés dans les ruches en plus du miel : la propolis et la gelée royale mais aussi le venin d'abeille utilisé pour soigner la sclérose en plaques. La mortalité des abeilles fut également évoquée mettant en cause les traitements chimiques de l'agriculture traditionnelle. Après la conférence le public a pu se rendre au vernissage de l'exposition sur l'évolution historique des noms de rue du village organisé par l'association Villa Stagelo.