25.01.2010

Les voeux du maire

Roger Ferrer, a présenté ses vœux à la population estageloise ce samedi 23 janvier en fin de journée dans la salle Arago devant un très large public et de nombreux élus (voir ci-dessous). Evoquant la satisfaction de ses administrés sur les actions menées jusqu'ici, il a présenté les projets à venir puis à laissé la parole à Philippe Galindo, élu régional PCF qui rappellera l'enjeu politique des élections de mars prochain.015.JPG

Tout d'abord le maire a procédé aux remerciements d'usage : envers les élus de la commune ainsi que les différents maires présents pour lesquels il a précisé chaque fois le lien avec la commune d'Estagel et le travail en commun fait pour  cette vallée. Aucune des «  forces vives de la commune » ne fut oublié : pompiers, gendarme, percepteurs...présidents et bénévoles des associations qui animent le village, personnel communal et bien sûr les nombreux participants que contenait à peine la  salle.

Comment se porte Estagel ?

Monsieur Ferrer s'est alors lancé dans un panorama des actions menées dans la ville d'Estagel, qui lui permettent aujourd'hui de dire « qu'elle se porte bien » et qui suscitent « courriers et marques de sympathie ». L'animation culturelle qui chaque saison se développe un peu plus avec le concours de tous : association culturelle, forum des associations, fête d'été et d'hiver etc..mais aussi le formidable travail auprès des jeunes initiés par le PIJ accompagné par Anne Jacob, adjointe à la jeunesse. En matière de voirie le programme annuel de remise en état est engagé en direction du monde agricole et des rues du village. Les réalisations de forage d'un nouveau puits, de mise en route du lotissement « le clos des vignes » et de la zone 30 sur la route principale sont autant d'actions qui permettent de commencer à régler les problèmes essentiel de l'eau, de logement et de sécurité dans la commune. Sur ce point, il a précisé que la réunion de la veille demandant l'interdiction de la traversée des poids lourds dans les villages du Fenouillèdes avaient été menée à l'initiative des élus estagellois. 

Que doit-on encore changer ?

A cette question le maire en appelle tout d'abord, à l'esprit civique de ses concitoyens pour les inciter à utiliser un peu plus les parkings et éviter ainsi de contribuer à l'engorgement du centre, ou encore de veiller  à la propreté en surveillant les chiens et en rentrant les poubelles. En matière de sécurité l'enrochement prévu depuis longtemps derrière le podium de la Promenade va être construit. Il coutera 49 000 euros. De même, l'étude sur la Grave et le Llinas est programmé qui devrait permettre de mieux envisager les travaux par la suite. Le city stade est également en bonne voie puisque le montage financier avec 80% de subvention sur un montant total de 50 000 euros est bouclé. En ce qui concerne l'urbanisme on devrait également bien avancer cette année avec le Plan d'Aménagement et de Développement Durable PADD qui sera présenté fin mars, le PLU qui devrait être bouclé en fin d'année et la ZAC dont les travaux pourraient commencer en juin.

Le maire a terminé en évoquant ses inquiétudes sur les réformes à venir  en matière d'élus «  un conseiller territorial à Montpellier que l'on ne verra pratiquement jamais connaitra-t-il les problèmes du canton de Latour de France ? » ou de fiscalité avec la « suppression de la taxe professionnelle qui va entrainer pour les collectivités un manque à gagner important sans pour autant alléger les petits commerces et artisans qui seront taxés par ailleurs. »

DSCN3244.JPGLes élus  présents : Gérard Bile, Louis Carles, maire de Toreilles, maire d'Espira de l'Agly, Jean Luc Garrigue, maire de Montner, Guy Hilari, maire de Tautavel et conseiller général du canton, Jean Jacques Lopez, maire de Salses et 1er vice-président du conseil général, Théo Martinez, maire de Case de Pène, Jacques Raynaud, maire de Vingrau et Philippe Galano, conseiller régional.

La présence de Philippe Galano, conseiller régional communiste va permettre au maire de donner à cette soirée des vœux un fort éclairage politique, avant goût des élections régionales à venir.

Ainsi pour lui « la suppression de la taxe professionnelle est loin d'être un débat technique uniquement réservé aux seuls spécialistes. C'est toute l'action locale des collectivités pour l'accès  à la culture, aux sports, pour le développement de l'emploi et l'aménagement durable de nos territoires, pour le maintien des services publics, qui sera compromise ».

Il voit une logique avec la réforme des collectivités territoriales qui commencera à faire effet en 2011 puisqu' « après avoir coupé  les vivres des collectivités territoriales avec la suppression de la taxe professionnelle on veut raser de la carte 200 ans d'héritage révolutionnaire en liquidant purement et simplement les communes et les départements, en divisant par deux le nombre d'élus mais aussi d'employés territoriaux »DSCN3255.JPG

Et surtout monsieur Galano va relever la récente expression de  JP Alduy président de l'agglomération Perpi/méditerranée qui affirme « vouloir prendre le contrôle d'un territoire qui irait de Tautavel à Elne et de Thuir à St Cyprien à commencer des le 1er janvier 2011  par son désir de fusion avec la communauté de commune Rivesaltais-Agly. Il veut ignorer complètement les citoyens qui vivent sur ces territoires. (...)Estagel comme Tautavel, mais aussi Rivesaltes, Salses, n'ont aucun intérêt à rejoindre ce nid de guêpes. Dans cette perspective, je suis venu vous dire aussi que rien n'est inéluctable. Nous pouvons ensemble résister à partir de lieu comme celui là, défaire et changer ce qui n'a pas été construit pour nous ».