15.03.2010

Estagel, un village apicole jusqu'au 19e siècle

DSCN3413.JPG

Une assistance nombreuse s'est retrouvée samedi 13 mars, à la conférence de monsieur Jacob, sur la tradition apicole à Estagel à l'espace Mandela.

Il faut attendre le milieu du 19e siècle pour qu'un système d'élevage moderne avec cadre mobile, se mette en place en France. D'après les recherches de monsieur Jacob, lui-même apiculteur on comptait en1858, jusqu'à  près de 600 ruches à Estagel produisant 3 tonnes de miel. murcorbeauxMtEstagelmars10.jpgL'histoire apicole peut-être retracée à travers les constructions des ruchers qui vont en découler : abris en pierre, en bois et même « ruche placard » pour une protection maximale. Ainsi Estagel porte toujours les traces de cette apiculture importante qui a vu son déclin lors du passage à la monoculture viticole, jugée plus rentable, au tournant du XXe siècle. Sur les Mont d'Estagel notamment les murs alcôve qui s'alignent sur plusieurs mètres et présentant des pierres en avancées  (corbeaux) sont les vestiges d'infrastructures où étaient posées sur des armatures légères, les ruchers. Sur une surface de1200 mètres sur 1000 environ, on dénombre pas moins de 37 murs de ce type, tous, en exposition coupe-vent et orientés Sud, Sud Est pour le meilleur confort des abeilles. Sur Roubials, les murs à corbeaux sont en nombre moins important, par contre, on repère les traces encore très visibles d'une ancienne miellerie nichée sur deux terrasses.

DSCN3418.JPGAprès l'exposé d'Henry Jacob, la salle a posé de nombreuses questions, ce fut l'occasion pour les apiculteurs de rappeler tous les produits bienfaisants récoltés dans les ruches en plus du miel : la propolis et la gelée royale mais aussi le venin d'abeille utilisé pour soigner la sclérose en plaques. La mortalité des abeilles fut également évoquée mettant en cause les traitements chimiques de l'agriculture traditionnelle. Après la conférence le public a pu se rendre au vernissage de l'exposition sur l'évolution historique des noms de rue du village organisé par l'association Villa Stagelo.